Automobilistes, révoltons-nous !

J'ai beau être majoritairement piéton, ces lignes risquent d'être les plus dures de celles que je n'ai jamais écrites ici, autant vous aviser.

Le déconfinement, la malodorante excuse. Vous n'imaginez pas qu'ils se seraient privés d'elle… Après avoir malmené notre sécurité, noyé les finances du Canton à des profondeurs grecques, voilà qu'ils nous laminent le réseau routier. Dans le cas présent, il s'agit du conseiller d'Etat en charge des Transports, en juste noces avec le Gargamel de la Ville en fin de course, tous deux qui, par ailleurs, ont eu quelques soucis publics avec l'argent. Bref, de petits personnages, ne soyons pas assassins en début de billet.

Il y a peu, ils ont mis des boulevards à 30kh, histoire de faire rouler les gens bruyamment en 2ème et consommation maximale. Ou alors, histoire d'envoyer en prison les policiers en intervention y passant à plus de 60 kh., voire même, puisque ces axes sont proche des HUG, d'y envoyer aussi des ambulanciers, et de ralentir en tout cas leur progression. Les urgences, hospitalières ou policières, pour eux, ça ne compte pas. La climatique en revanche, alors que la Suisse dans son ensemble contribue à 0,1% des émissions mondiales, ça oui.

Et voilà qu'ils ont donc entrepris le laminage de la circulation. Déjà qu'en temps normal cela frôle la catastrophe, là c'est l'infâmie. Des voies entières supprimées au profit de vélos clairsemés, des bouchons monstres, déjà. Avec la fameuse et fumeuse excuse du déconfinement. Oh je sais bien, d'autres villes en Europe le font aussi. Un peu du même acabit, leurs dirigeants. Mais plus raisonnables. Et navrés de leur apprendre, à tous, qu'en terme de Covid, la voiture est infiniment plus sûre que des cyclistes respirant leurs expirations parmi.

Mais ils croient avoir la Juste parole. Hier soir mercredi, j'entendais une jeune pousse verte du Grand conseil s'emballer, à tel point que je ressentis des bribes de fascisme vert. Et personne pour la remettre à sa place, pour lui rappeler que, bien que moins que la moitié du Parlement était dans la galaxie gauchiste, 80% des gens n'ont pas voté Vert. Tout de même.

Jamais je ne n'ai été aussi proche de débouler, de créer un parti qui lutte sans merci contre cette politique, contre ces gens et bien entendu, les autres choses insupportables de notre société actuelle. Nous verrons. Mais en l'état, nous devons nous révolter, à tous les niveaux. Contacter sans relâche ces gens pour se plaindre. Ou aussi, bien que les klaxons et klaxoneurs m'irritent, l'on pourrait inviter ou convoquer des manifestions de klaxons partout où gisent ces aménagements imbéciles, et quasi déserts. Nous nous approchons de la légitime défense.

Et notre réponse doit leur parvenir, cette fois.

Commentaires

  • L'écolo de service du gouvernement a encore sévi. Il faut l'y virer !!!

  • Le TCS soutenant ce foutoir, si vous en êtes membre sortez-en.

  • Difficile de lutter contre ce qui est "tendance" depuis quelques années. Tout cela fait penser aux quelques illuminées de chez nous qui décident de ne plus faire d'enfants "pour sauver la planète".
    Ce n'est pas parce que nous abritons quelques organisations internationales que nous sommes importants dans le monde.

  • @ Mère-grand: absolument. Pour moi, c'est une autre forme de fascisme vert que de ne point faire d'enfant/s pour "sauver la planète". J'y avais pensé, je suis heureux que vous le releviez.

  • Mais quand est-ce que ces "verts" comprendront que la "planète" elle s'en fout de leurs revendications.

    Dès qu'un "composant" de la biodiversité dérape ou "fout la beuse", la nature s’occupe d’elle-même de la correction… soit elle arrive y remédier, soit elle « dépose le bilan», secteur par secteur… sans état d’âme.

    Faut bien reconnaître que le « composant» Humanité, a dépassé les bornes en se multipliant si rapidement de manière exponentielle. C’est pas insupportable pour les m2 de terrain de la planète… mais encombrant pour la biodiversité.

    Et lorsque ça chatouille dame nature, c’est très vite qu’elle va remettre les pendules à l'heure: Les virus ont cette utilité dans la biodiversité; ce ne sont pas des intrus, ce sont des régulateurs, ils font partie du tout.

    J’ai bien peur que l'Humanité ne comprendra jamais.

    Voir ici:
    http://www.astrosurf.com/luxorion/bio-role-virus-evolution.htm

  • "J’ai bien peur que l'Humanité ne comprendra jamais."
    Elle comprend très bien, mais elle n'accepte pas les conséquences et essaie de s'en tirer quand même.

  • @Mère-Grand

    L’interpretation est autre: Ce ne sont pas les deux trois enfants mis au monde qui tuent la planète, mais bien ceux - le ventre de nos femmes  - à qui ces mêmes personnes ouvrent les vannes de l’assistance sociale! Qu’ils osent dire à ces gens qu’ils devront passer par la case stérilisation pour sauver la planète.... je ne répondrai pas du tollé qui suivra! Personne ne prive les gens d’avoir le nombre d’enfants qu’ilS le désirent mais chez eux et non pour envahir la terre et ruiner les caisses publiques. Je ne l’ai pas inventé! Cela est dit ouvertement.

  • Je réagis sur les 2 blogs qui (à ma connaissance) traitent du sujet, et merci! Il était 15:45, je marche le long du bd Georges Favon.
    Dans le sens Coulouvrenière, là où c'est bouché sur 2 voies lors des heures de pointe habituellement, ce qu'on peut comprendre. La file passe à une voie désormais pour les Vélos. La queue remonte loin, les gens ne se laissent pas passer, les klaxons fusent. Et les vélos ? Même pas, ou peu. Le grand foutoir.
    Je suis chef d'une petite PME, et ne supporte plus cela. Avons-nous que des pommes au C.E. de Genève? Des intégristes écolos ? Des créateurs de bouchons ?
    Si la situation perdure, je m'engage à partir cette année encore sous d'autres cieux plus accueillants, moins imbéciles.

  • Je viens d'écouter le "Grand Genève à chaud" sur Léman Bleu, après le Journal où était invité le responsable de cette gabegie circulatoire. J'étais nerveux, des imbécilités pareilles, chez moi ça ne passe pas comme ça.

    Hormis un autre motif d'énervement (les diatribes MCG contre le Léman Express alors que les rames pleines, moi, j'ai connu, et ce réseau RER type métro est magnifique), eh bien il y a quelques lueurs d'espoir. Les réactions contre sont massives, de toutes parts. Il y a une pétition en ligne qui circule.

    Je terminerai par une phrase qui m'a plu, même si elle venait du MCG précité : "Cela a été pensé par des singes et validé par des autruches".

  • Et dire que les petits indépendants ou entreprises qui ont à peine survécu durant ce crash économique pouvaient commencer à espérer sortir la tête de l'eau, voilà que des poufs qui gagnent 25'000 par mois les bloquent dans le trafic. Mais il y a de quoi perdre son sang froid !! Cette ville se fait condamner par ses politicards à la c...
    Que le conseil d'état saisisse le dossier, ou dessaisisse Dal Busco du département (mais bon vu qu'il y a 2 voire 3 personnes un peu à droite dedans seulement, peu de chances)…
    Alors que les automobilistes qui en ont marre klaxonnent lorsqu'ils sont bloqués où il ne l'étaient pas avant !! C'est une décla de guerre ce truc !!! J'en ai déjà vu qui perdent les nerfs et roulent sur ces pistes cyclables à la con de 10 à 15 mètres de large ! Je me retiens de balancer les vrais mots qui ont envie de sortir, mais peut-être que ça arrivera un jour.

  • J'oubliais, qui en plus reçoivent des enveloppes de 10'000,- de chaîne d'hôtels hein ???!!!

  • Il n'a pas que la sécurité, les finances et la mobilité qu'ils nous ont bousillé. Regardez notre identité, regardez ce que nous avons dans nos rues…

Les commentaires sont fermés.