Voir le CEVA et mourir

Cette fin de semaine avaient lieu les dernières Portes ouvertes du chantier CEVA. Même si l'ensemble du réseau s'appellera Léman Express, le plus gros du chantier c'est bien lui, Cornavin Eaux-Vives Annemasse.

Pour les avoir toutes faites, de la première qui eut droit à un billet ici à celle-ci, j'en suis ressorti à chaque fois impressionné. Mais jamais comme maintenant. Quelle merveille ! Qu'est-ce qu'il sera beau lorsqu'il fonctionnera, roulera, glissera. À l'instar des quelques villes qui ont adjoint leur noms à la célèbre phrase peu joyeuse, après plus rien n'aura d'importance. En voiture avec moi, depuis Cornavin, pour ce qui fonctionne déjà.

Vous entrez dans le premier des tunnels et quelques encablures plus loin, vous traversez le viaduc de la Jonction, entre les deux pans de falaises boisées qui donneront aux visiteurs qui feront leur première, l'illusion que l'on a déjà quitté la ville. Puis, vous entrez dans le deuxième tunnel qui vous amène à la première station, Lancy-Pont-Rouge. L'impression n'est pas extraordinaire ici, c'est en surface, un peu gris, sans grande vie pour l'instant, un peu comme les tours d'affaires qui ont poussé juste à côté. Mais retour direct à l'urbanité.

Poursuivons, à partir de là le futur s'impose. Vous arriverez à Lancy-Bachet, première des gares souterraines, et ici l'impression est déjà plus forte. En dessus, un grand pôle d'échange de transports publics en finition. Des quais en dessous pour le RER, des quais en dessus pour les tramways. Là, ça va fourmiller.

Ensuite, vous resterez en tunnel jusqu'au passage sur l'Arve au moyen d'un très beau pont fermé en verre. Puis vous entrerez dans le tunnel qui vous amènera à la station Genève-Champel. Là, l'émerveillement m'a saisi. Vous êtes trois étages sous terre, il y fait très frais, des escalators gigantesques flanqués de néons vous donnent une impression de grandeur. Il y aura des commerces, et vous pouvez emprunter un tunnel qui vous amène au pied de la zone des HUG, avec de larges tapis roulants façon aéroport. Il est long, mais bien construit et éclairé. Avec un petit pincement au cœur pour des raisons qui me sont propres, je suppose que, bien qu'elle n'ait que le statut de station, et bien que les habitants du quartier luttèrent mordicus pour ne point l'avoir, ce sera me semble-t-il la plus allurée de toutes les haltes.

Le train poursuivra dans le tunnel qui l'amènera à Genève Eaux-Vives. Elle aura le statut de gare, c'est-à-dire que les trains grandes lignes s'y arrêteront. Ce devrait même être la deuxième de Genève, avant celle de l'aéroport.  Quelle longueur ! Là aussi, une belle galerie de commerces arrivera. Impossible d'omettre qu'au-dessus, les immeubles sortent de terre parmi lesquels l'imposante Nouvelle comédie de Genève, qui elle aussi s'est laissée apprivoiser ce week-end. 

Vous poursuivrez ensuite dans la tranchée couverte qui vous amènera à la station de Chêne-Bourg qui a une belle allure également. Et le quartier en dessus qui se métamorphose, avec une tour d'une vingtaine d'étage qui sera le phare de cette jolie petite ville qui n'a plus rien de bourg. Enfin, vous parcourrez les derniers kilomètres restants pour arriver à Annemasse, qui vit elle aussi, une sacrée métamorphose autour de sa gare.

Entre ce méga projet finissant, la Nouvelle comédie qui se finira aussi, l'ouverture de la plage des Eaux-Vives il y a quelques jours et, plus tôt dans l'année, la fin des travaux au Grand Théâtre qui est magnifique lui aussi, nous pouvons dire une chose : Genève revient en force en 2019.

Il était temps.

 

CEVA JUIN 19 (8)-20%.jpg

 

 

CEVA JUIN 19 (7)-50%.jpg

 

 

Commentaires

  • La photo est d'où SVP ? (impressionnante).

  • Elles sont toutes de la gare de Genève-Champel.

  • Vendeuses, vendeurs, réjouissez-vous, 8 heures en souterrain, rien de tel pour retrouver éclat et bonne mine.

  • @ catacombes : Bah quel changement avec un grand centre commercial comme il y en a une bonne dizaine à Genève et des milliers dans le monde ? Et notez-vous une tristesse épouvantable lorsque vous passer par le "Métro shopping" de la Gare-Cornavin ou celle le la Galerie marchande de la gare de l'aéroport ?

  • @ Danijol : Ouais, je reste mitigé, probablement une phobie personnelle.
    Belles photos ! Vive Genève.

Les commentaires sont fermés.