22/11/2016

Ne votez pas fou !

Il y a deux choses qui peuvent tuer ce pays, l'immigration et le nucléaire. La première étant en phase de réussite, nous y reviendrons plus clairement. Parlons de la deuxième, car nous votons. Survie.

Habituellement plutôt dur sur les Verts et leurs théories de paisibles mal éclairés sur l'Humain, j'aimerais dire que jamais nous ne devrions autant les remercier que lorsqu'ils ont engagé, voici plusieurs décennies, leur combat contre le nucléaire. Comme contre les désastreux dégâts causés par l'Humain. Ce serait d'ailleurs l'occasion qu'ils mesurent un peu le niveau de sa folie, de sa violence, et qu'ils redescendent sur terre, et le considère à sa juste valeur.

Ils ont donc lancé une initiative, ce qui est presque étonnant pour eux, qui planifie une sortie de l'atome. Bien entendu, le lobby pro-nucléaire en a dit des belles, la Conseillère fédérale Leuthard en tête. Il faut dire que tout Argovien qui se respecte l'aime, le nucléaire, puisqu'ils ont la chance d'avoir trois centrales sur leur sol, et la grande chance que, jusqu'à cette heure, aucune n'ait explosé.

Le peuple va donc enfin pouvoir se prononcer sur la sortie de cette brève et nauséeuse expérience de quelques décennies. L'insignifiant blogueur que je suis a envie de prendre position seulement sur les sujets existentiels, avec le secret espoir, je confesse, de glaner quelques voix. C'en est.

Rappeler donc que si une centrale devait exploser en Suisse, un simple rayon de protection vous fait évacuer pour toujours une à deux grandes villes, tous les villages, et un tiers du pays. Rappeler aussi, que les déchets radioactifs sont contaminants pour des milliers d'années. Ce qui m'a fait penser, un jour, qu'à l'échelle de l'Histoire, notre civilisation du 20ème siècle pourrait bien être considérée comme la plus barbare de tous les temps.

De tout cela, il faut sortir. Ne pas écouter les cris des fous qui veulent prolonger les risques. Et malgré tout, mesurant les conséquences possibles, si vraiment nous devions avoir quelques coupures de courant ou problèmes, ce ne serait vraiment rien comparé à ce qui peut nous tomber dessus avec un accident, versions Tchernobyl et Fukushima. Pensez-y. 

Parfois, désespéré de tant d'inconscience humaine, je me dis qu'il en faudrait un pour comprendre, ou faire une visite dans les endroits précités. Les votes seraient tellement plus clairs, même si le gouvernement s'entête et veut jouer à la roulette russe, ou ukrainienne. Mais il me semble que la sagesse du peuple suisse va, comme pour l'immigration, à nouveau parler...

Et là plus que tout, ils auraient intérêt à respecter son choix.

Commentaires

C'est pas compliqué, s'ils s'asseyent sur le résultat comme pour le 9 février et que survient un accident, on leur fait justice.

Écrit par : Révolte | 22/11/2016

"Et là plus que tout, ils auraient intérêt à respecter son choix."
A voir le ton employé, on espère que ce sera réciproque et que les Genevois ne vont pas une fois de plus tirer au bazooka sur les centrales...

Écrit par : Géo | 23/11/2016

Vous serez sans doute intéressé à lire ceci :
http://csglobe.com/sweden-target-run-entirely-renewable-energy-2040/

Quand on veut, on peut.

Écrit par : Charles | 23/11/2016

"...la civilisation la plus barbare de tous les temps"... un peu fort non ?

Écrit par : Farux | 26/11/2016

@ Farux: Imaginez d'ici 5 siècles, si la terre survit, ce qu'on pourrait lire:

"Au 20ème siècle, l'on cherchait une nouvelle énergie. Le nucléaire fut trouvé. Celui-ci produisit plusieurs accidents graves, et les déchets radioactifs que nous avons dans le sol ou dans les mer proviennent de cette époque-là.

En outre, ils l'utilisèrent pour des destructions massives, et réalisèrent des tests qui empoisonneront plusieurs régions et atolls du monde pour l'éternité"...

Écrit par : Danijol | 26/11/2016

"les déchets radioactifs que nous avons dans le sol ou dans les mer proviennent de cette époque-là."
Sauf que si les plaques tectoniques bougent, c'est principalement à cause de la radio-activité terrestre. Il y aurait beaucoup de solutions satisfaisantes pour l'enfouissement des déchets et le seul problème se trouve au niveau politique, en raison de sentiments irrationnels. Je ne suis pas un fan du nucléaire, mais il faut malheureusement distinguer les humains entre eux, ce qui n'est pas très correct politiquement. Les Japonais sont des pives absolues en matière d'ingénierie environnementale : tsunami est un mot d'origine japonaise (qui signifie "vague de port"). Alors, prévoir une digue de 5m pour les prévenir...

Les gens de Tchernobyl faisait joujou avec la machine en état d'ivresse. Les peuples ont non seulement les dirigeants qu'ils méritent, mais aussi les ingénieurs. J'ai toujours dit que je quitte la planète le jour où les Africains auront une centrale nucléaire...

Écrit par : Géo | 26/11/2016

@Danijol,

Vous dites:"Il y a deux choses qui peuvent tuer ce pays, l'immigration et le nucléaire".

Vous dites que vous ne parlez pas aujourd hui du premier "assassin", l immigration!

Imaginez la Suisse après la 2ème guerre sans les Italiens et les Espagnoles, ces temps ci sans les Portugais et les Frontaliers(immigrants économiques?), les Noirs et les Arabes (ne dit on pas que le sale boulot se fait toujours par les Noirs et les Arabes!!) .

Quand à l immigration récente donc je parle des gens qui prennent la plus grande cimetière du monde dite la Mer Méditerranée, l Allemagne était forte heureuse d avoir un million l année passée pour rajeunir sa démographie vieillissante et leur payer 2 euros l heure! Vous le savez bien que Genève a plus que la moitié de sa population d origine étrangère soit naturalisée légalement soit la 2 ème ou 3 ème génération! Et alors...il faudrait savoir ce qu on veut, non?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 26/11/2016

@ Charles 05: Je ne partage pas votre enthousiasme sur le bonheur des Allemands d'avoir accueilli autant de réfugiés, sinon expliquez-moi pourquoi un parti qui a 3 ans d'existence et qui les combat dépasse désormais la CDU dans les scrutins régionaux...

Ni que Genève soit une référence en matière d'immigration...

Je n'ai malheureusement pas le temps là de développer, mais en effet cela fera l'objet d'un autre (d'autres) billet(s).

Cordialement!

Écrit par : Danijol | 26/11/2016

Les votes se respectent, et surtout quand on perd, mais je me demande bien ce qu'il doit se passer pour que les gens comprennent. C'est pas le seul sujet ainsi, d'ailleurs.

Mais au moins, vive la Romandie! Et si par malheur il y a un accident par chez eux en Suisse-allemande, on les accueillera sans hésiter, eux...

Écrit par : Danijol | 27/11/2016

En attendant votre réponse, @Danijol, Merkel a eu le courage charismatique et impérialiste en faveur de son propre pays (certes non pas en faveur du proche orient, de l Afrique, de l Afghanistan d où viennent ces "Immigrants".

Écrit par : Charles 05 | 27/11/2016

Monsieur Danijol,

- « Mais au moins, vive la Romandie! Et si par malheur il y a un accident par chez eux en Suisse-allemande, on les accueillera sans hésiter, eux... »

Oui. Heureusement qu'un réfugié suisse-allemand prend beaucoup moins de place dans l'abri atomique qu'un passuisse.

En tout cas, voila qui devrait offrir des débouchés au secteur de l'hotellerie, et de la construction d'abris atomiques.

Écrit par : Chuck Jones | 28/11/2016

Monsieur (?) Chuck Jones, j'espère que vous aurez compris que ce n'est pas une question de place, mais de la dévastation bien engagée du pays qu'il s'agit.

Mais nous allons assurément revenir sur l'immigration bientôt, ce n'est peut-être pas pertinent d'engager les discussions sur cela ici, alors qu'il s'agit de potentielle dévastation nucléaire.

Écrit par : Danijol | 28/11/2016

L'on apprend 2 choses aujourd'hui :

1) 180 milliards (180'000'000'000) de dollars seront nécessaires suite à la catastrophe de Fukushima, le double qu'estimé

2) Le 2ème sarcophage vient d'être posé sur Tchernobyl, il ne résout pas tout, mais limitera les rejets nucléaires. Accessoirement, il aura coûté 2 milliards.

Quel dommage que cela n'ait pas été publié avant la votation. Même si j'ai quelques doutes, je n'exclus pas que cela aurait pu faire voter différemment les moins inconscients des gens qui ont refusé la sortie de l'atome.

Colère, quand tu nous tiens. Lassitude, aussi, j'avoue...

Écrit par : Danijol | 29/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.