10/07/2016

Ce soir encore, le footoir suisse

Souvent, je traîne avant de lancer mes lignes sur le net. J'y pense, et il faut qu'elles soient mûres, ou je préfère abandonner. Là, je vais faire preuve de célérité, anticiper même.

Il faut dire que ce n'est pas difficile, car cela fait des années que ça continue. À chaque match, ou quasiment, le pays entier se fait empoisonner par les klaxons et autres virulents comportements des ressortissants de partout qui sont en masse ici. Certes, j'imagine et souhaite, que les petits villages reculés des montagnes soient à l'abri de cela, mais je ne sais. Les villes, elles, c'est le footoir.

Dans les endroits encore un tant soit peu civilisés où l'on essaie de contenir les excès humains (qu'ils en soient félicités), l'on a décrété une tolérance d'une heure après les fins de matches. C'est déjà gentil, mais sans doute ne pourrait-on, de toute façon, pas faire autrement. Et après tout, c'est bien.

Mais ailleurs, rien de tout ça. À Genève notamment. Pendant quelques heures, c'est la loi de la jungle. J'en témoigne, je vis sur une grande avenue. La Suisse que j'ai connue jeune a quasiment disparu depuis un moment, mais l'espace de quelques heures, elle est véritablement morte.

Cela a été plus loin encore, lors des demi-finales. Un cortège de supporters français s'est formé à l'improviste (les cortèges, ils connaissent), parcourant les Rues basses et, pour certains, provoquant et attaquant la police qui, comme d'habitude, est toujours en sous-nombre par ici. Et ce soir, deux cortèges peut-être? Un peu comme les Kurdes et les Turcs qui s'affrontèrent à Berne?

En tout cas, nous pouvons être sûrs que quel que soit le vainqueur, cela va être encore l'enfer, pour nous. L'on en demande décidément beaucoup, aux gens de ce pays. Serait-ce enfin l'occasion, pour ses innombrables fossoyeurs, qu'ils réalisent où la Suisse est tombée ?

Il serait plus que temps.

Commentaires

Au 12:45 ils ont dit que les Portugais sont, en France aussi, l'une des plus grandes communautés étrangères (et Dieux sait si il y en a). On verra ce que ça va donner tout ça...je pense que ça va être le boxon partout.

Écrit par : EM | 10/07/2016

Voyons ce que nous allons prendre dans les oreilles ou la tête... ça me rend dingue. Mais c'est tout calme maintenant il doivent être en train de courir après la ba-balle....

Écrit par : AdM | 10/07/2016

La France c'est encore distinguée par un foot agressif visant à rendre inoffensif le meilleur joueur portugais... Lamentable.

Écrit par : norbert maendly | 10/07/2016

Il est 0h30, des hordes de klaxons, des cris, des pétards, des motos qui passent au moins à 80 sur l'avenue, des crissements de pneus et vrombissements de moteurs, quelques voitures qui filent avec des gens assis à l'extérieur sur les fenêtres et tenant des drapeaux.

Lors des demi-finales, à tout cela s'est ajouté les sirènes de partout, en gros une heure après, pour gérer les problèmes, incidents et accidents. Nul doute que ce sera le cas cette nuit aussi.

Moi je rentre, je vais me protéger de ce que ce pays m'impose. Gagner c'est très bien, bravo les vainqueurs, mais c'est chez vous que vous devez faire tout ce bordel.

Écrit par : Danijol | 11/07/2016

Nationalisme quand tu nous tiens! Il n'y a rien de pire que les rencontres de footeux pour s'en rendre compte.
Et dire que l'on nous reproche de vouloir rester ce que nous -étions- avant ces hordes débordantes qui malgré ce que veut faire croire le recteur de l'uni de GE qui n'ont pas apporté grand chose à notre pays, si ce n'est la dégradation de notre qualité de vie, la dégradation de la qualité du travail rendu et ce bordel ambiant à chaque occasion dans les grandes villes.
Pauvre Suisse.
Mais c'est vrai à l'écart nous sommes encore un peu tranquilles et je veux juste vous apporter cette petite lumière de soutien et encouragement... Oui en Suisse nous avons encore quelques lieux merveilleux et respectés parce que majoritairement habités par des Suisses. Et c'est debout, au front, que nous faisons tout pour les préserver et ne pas nous laisser envahir!

Écrit par : Corélande | 11/07/2016

Pfff vous savez bien que nous sommes entourés d'inertes qui ne réagissent pour rien.

Écrit par : PDP | 11/07/2016

On comprend l'élan, l'amusement, le "jeu", l'enthousiasme des foules y compris de nous autres, de nous tous...

Mais ne faudrait-il pas analyser avec science, bonne foi et désintéressement, donc à l'abri de toute corruption "payante et privilégiante" non les conséquences mais les causes de ce que les commentateurs présents ci-dessus dénoncent?!

Folies qui tournent immédiatement à l'attaque?
Hurlements de supporters comme pris d'hystérie ayant gagné (On a gagné!) alors que le match en question ne débutera que quelques heures plus tard?

Forces de l'ordre n'intervenant pas comme il le faudrait parce que n'en recevant pas l'ordre?

Mais il y a, je crains, plus alarmant: sorte de stupidité croissante ambiante (arguments, notamment, faiblesse, clichés) n'allant pas sans évoquer ces projets d'abâtardissement des peuples en voie de métissage (comment comprendre qu'en France des enfants, non handicapés mentaux, quittent l'école publique sans avoir appris à lire, à écrire, à compter (compter dans le sens où vous venez de le lire mais aussi "compter" pour quelqu'un, être pris au sérieux: compter socialement comme affectivement parlant parlant également.)?

En France, toujours, futurs profs apprenant leur métier placés en des lieux à hauts risques puis, nommés, allant enseigner en lieux privilégiés?

Ces supporters, à nos yeux, franchement toqués aux visages enlaidis par la peinture, ces perruques qui les font ressembler à des poules, etc., ces supporters ont-ils le sentiment d'appartenir eux aussi à une société, d'avoir une appartenance, une raison d'être?

Il est question de rendre les gens un peu moins intelligents ainsi qu'un peu cruels (voir plan Kalergi et suivants thèmes soit remplacement et "remigration" en réalité "génocide" des habitants de souche présents ou venus d'ailleurs mais intégrés depuis des décennies de l'hexagone) pour mieux les manipules, les instrumentaliser...
avec immédiates accusations de "complotisme" (comme pour "populisme" sans nuance parce qu'arrangeant dès qu'une personne en vue dénonce l'injustice sociale maux et plaies...

A ne pas perdre de vue que les bourreaux nazis non seulement d'Auschwitz et pas que de juifs! était des gens absolument communs non sans un brin... de cruauté!

Pourquoi refuser de bien vouloir enfin s'en rendre compte à temps et ne pas nier sans avoir analysé ou fait analyser la folie ambiante, la démence non celle dite d'Alzheimer (tout en se posant la question de savoir si l'apparente démence se rattachant aux stades sportifs, notamment, n'appartient pas également à ce qui frappe en ces débordements c'est-à-dire aux maladies dégénératives?) indiquant "en réalité" la souffrance de personnes, d'êtres vivants trop niés, rejetés parfois dès le vécu familial, conflits parentaux, statuts sociaux...?

Sans oublier ces gosses ayant bien travaillé à l'école, jeunes à bacs "pour avoir une bonne situation" se retrouvant au chômage, sans avenir, sous-payés (pour les mieux lotis, embauchés le matin remerciés le soir pour certains ayant pourtant (pour si peu, en fait) parfaitement assumé leur travail du jour) victimes de l'arrangeante "flexibilité"...!

Lois désormais non plus au service du bien-être et de la bonne entente entre humains, non, lois au service de la finance...avec, pour exemple l'article 49.3 annonçant la mise à mort de la démocratie dès qu'objection forte parlementaire telle la Loi travail dite El Khomri.

Martinez, CGT, plutôt que de partir en guerre contre la Loi Travail n'aurait-il pas mieux fait de dénoncer le désormais répétitif comme à volonté 49.3 ainsi que le délai ne permettant pas les récoltes de signatures exigées en vue d'un référendum?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/07/2016

Vous avez entièrement raison, il faut interdire les démonstration de joie pacifique.
Bravo aux portugais.

Écrit par : OMAR | 11/07/2016

@ OMAR: Vous n'avez probablement pas lu, ou en tout cas pas compris, tout ce qui se passe dans ces "manifestations de joie pacifiques".

Qui plus est, quel que soit le vainqueur, dans un pays qui n'est pas le leur. Mais vous trouverez certainement cela normal.

Juste vous dire que nous sommes pas mal à en avoir plus qu'assez.

Écrit par : Danijol | 11/07/2016

Bon, nous n'avons déjà pas eu droit aux drapeaux algériens comme dans le Califat voisin.

Lorsque c'était encore vraiment le bordel a 2h du mat, je me suis demandé pourquoi ils ne prolongeaient pas leur route jusqu'en Algarve. Lorsqu'on est si fier de son pays, on ne le quitte pas.

Un excellent successeur à la Grèce que ce vainqueur 2016. Et ça ne rajoute pas d'étoile sur le maillot qui plus est.

Mais à choisir, je préférais encore que ce soit les potes du morveux mal éduqué qui l'emportent, puisque cela ne se reproduira pas avant un demi-siècle.

Parce que l'arrogance et l'auto-suffisance après le match volé contre l'Allemagne des journaleux français, était tellement insupportable, que j'ai constaté avec délectation que 10 mn après cette défaite mortifiante, TF1 diffusait déjà "esprits criminels". Point de haka islandais non plus, du reste. Faudra leur dire que c'est en toute circonstance que les Islandais l'entonne.

Et comme on laisse le chien-lit jusqu'à point d'heure, dans cette République d'incompétents et de lavettes, la prochaine fois, ça donnerait presque envie d'étaler du verre pilé sur la route.

Et par pitié, laissez Michel Pont aux portes de la tour du Quai-Ansermet, ça lui évitera d'avoir une orgasme chaque fois que les bleus s'approchent du but adverse. J'avais presque de la peine pour lui (tout est relatif) après l'engagement de Petkovic, mais là plus du tout.

Écrit par : Laurent Lefort | 11/07/2016

Il est 12h15. Combien pariez-vous qu'au 12:45 de la RTS, l'on va dire genre tout sourire, "les Portugais de Suisse" ont fêté cela toute la nuit.

Et pour les incidents, les accidents (hier ou aujourd'hui), les nuisances, les plaintes, on repassera.

Écrit par : Danijol | 11/07/2016

@danijol
Si si j'ai très bien compris.
Comme le dit si bien Corélande "Nationalisme quand tu nous tiens!"

Il faudrait aussi interdire les voitures qui klaxonnent lors d'un mariage.
Interdire les enfants de jouer dehors, cela fait du bruit.

Écrit par : omar | 11/07/2016

@ omar: Ridicule. Mais on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif, hein ?

Écrit par : Danijol | 11/07/2016

C est quoi pour vous: La définition de la nation? Est ce l équivalent du terme Peuple mais avec une définition un peu "moderne" qui inclu un Etat indépendant et autonomme (non vassalisé?). Rien n empêche que les gens soient fiers de leur nation (et de leur nationalité) et qu il y est une unité nationale dans ce sens sans pour autant tomber dans l enfermement, l isolationalisme voire le nationalisme (reprochée comme tare au FN en France) à condition de garder une réciprocité et des échanges constructives et équilibrées avec d autres nations!

Mais, ce n est pas l Union Européene qui va valoriser les Nations à devenir indépendantes et unies mais bel et bien de les désunir (+ la Russie qui a été bêtement et méchemment interdite d adhèrer à l UE sous l impulsion et l ordre de l OTAN Et les USA..c est hallucinant!. Ce n est pas l Otan bras armé des USA non plus qui va aider les Nations à rester indépendants et autonomes, on n est pas vassalisé et des toutous pour rien! Pour l Otan et de surcroît que l UE , France en tête a mis les deux pieds dedans (premier pied mis par Sarkozy puis après lui l autre qui l a succédé qui a mis l autre pied!

Écrit par : Charles 05 | 11/07/2016

Gagné Danijol !!!

Écrit par : AdM | 11/07/2016

@danijol
Avec ces fortes chaleurs, je vous conseille tout-de-même de boire un peu.

Écrit par : omar | 11/07/2016

Bon, c'est fini mais il vaut mieux entendre une nuit de klaxons portugais plutôt que 10 ans de rabachage français !!!

Écrit par : Gedeon Teusmany | 11/07/2016

On peut dire beaucoup de choses de tout cela. Perso les klaxons me saoulent mais bon, peut etre qu'à 36 ans je suis sage et que je sais déjà au 1er juin que ca va etre comme cela et que ca va durer un mois.
Maintenant en parlant foutoir, ca pas mal mais ca n'équivaut pas à un autre foutoire, celui de l'occident en afrique...chez on parade pas en fete mais sous les balles et dans le plus silence. Que dire du foutoir au Congo (plus de 4 millions de morts) et la liste du foutoir mondiale est encore longue.
Donc à la vue de tout cela, si une fois tous les 2 ans (euro+mondial) il y a un peu de foutoir on ne va pas mourrir...ca reste un foutoir de pays riche. Chacun ses problèmes et surtout les problèmes existent si on les voit comme problème. A l'heure ou j'écris ce problème n'en est plus un par contre ce qui a été énoncé juste plus haut, ca ne s'arrete jamais.
Peace

Écrit par : plumenoire | 11/07/2016

...et je me suis retenue de dire populisme, mais là on y est vraiment, c'est la bonne définition du populisme; el populo, celui qui bave, gueule, vomit dans les rues et n'a plus le respect de rien!

C'est ça le foot.....? Dommage le ridicule ne tue pas et il faut se coltiner encore quelques jours ces bavardages et analystes stupides et insignifiants.
Mais cela va bien à la France et tous ses supporters-journaleux en terre romande; ce ne sont que des coqs qui savent que chanter les pieds dans la m.....!

Écrit par : Corélande | 11/07/2016

Il faut se réjouir de la liesse populaire, certes, mais il faut également regarder la vie en face.

Liesse populaire en fin de seconde guerre mondiale vécue nous sommes en mesure de noter ce qui n'est plus... liesse populaire

non pour assombrir le quotidien mais dénoncer les causes et conséquences des souffrances d'autrui le tout sans prétention, calculs ou visées "populistes")!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/07/2016

Les commentaires sont fermés.