22/11/2015

Forza Norman !

Je m'en veux, j'aurais dû déclarer ma flamme avant, déjà. Mais la folie humaine ayant encore frappé, je me suis noyé dans mes pensées et mes lignes qui resteront intimes, c'est mieux je crois.

Puisque le premier parti de Suisse vient de décider de présenter un candidat par région linguistique, et que pour la première fois de ma vie -tout arrive- je m'enthousiasme pour une candidature au Conseil fédéral, depuis ce bout de pays, j'ai envie d'apporter un vif soutien à une candidature provenant d'un autre bout du pays: la tessinoise. Pour plusieurs raisons, et des belles.

La première est bien entendu politique. Norman Gobbi sait ce que c'est, un canton durement frappé par plusieurs maux depuis que la Suisse a eu la folle idée de se fiancer avec l'Europe. Il sait ce que c'est, une déferlante migratoire qui débarque, surtout que son voisin du sud risque de bien mal tourner, comme notre voisin de l'ouest par ailleurs. Les imbéciles réagissent toujours trop tard. Lui pas. Quitte à en faire frissonner plus d'un, de ces irresponsables pro-immigration d'un peu partout.

Il sait ce que c'est, de tenir tête. Fût-ce à Rome. Cela aussi manque cruellement, à Berne. En particulier contre cette fichue Europe. À ce stade, foutue convenant mieux. Et dire que j'avais hésité lors de l'un de mes précédents billets...

Ensuite, il est Tessinois. Certes, en soi ce n'est pas assez, mais ils ont des gens de grande qualité. Même la gauche, là-bas, a réussi à redescendre sur terre et clamer haut et fort que ça n'allait plus. Par ici, elle navigue encore à haute altitude. Et cette belle région italophone du pays mériterait même, selon moi, une présence permanente au gouvernement. C'est l'occasion en tout cas d'y revenir.

Quant au ticket qui nous est présenté -enfin, juste à l'Assemblée fédérale-, j'aimerais rappeler qu'en particulier le zougois est du genre ultra-libéral, et l'on sait les dégâts que cela fait, l'ultra-libéralisme. En particulier avec l'aide de tous leur petits suppôts qui s'imaginent que de jolies "mesures d'accompagnement" vont tirer le tout vers le haut, nous laissant plus que le rire ou la colère.

J'ai entendu que l'arc lémanique se devait de soutenir Guy Parmelin, le voisin vaudois, et ce n'est pas bête. Je n'ai assurément rien contre lui, même si j'aurais préféré Yves Nidegger. Mais le seul entre tous pour qui je peux vraiment m'enthousiasmer, pour la première fois de ma vie donc, c'est Norman Gobbi. J'ai envie d'y croire, de le dire, même si je suis bien seul par ici et que je sais que ses chances ne sont pas des plus grandes.

Forza Norman ! Io ci credo !

Commentaires

Vous pensez pas que les autres feraient la même politique?

Écrit par : Farux | 22/11/2015

@ Farux: Ce que je sais, c'est que Norman Gobbi l'a déjà faite...au niveau cantonal certes, mais il l'a faite. Et avec un côté moins sinistre que les ultra-libéraux.

Écrit par : Danijol | 22/11/2015

Pour l'avoir rencontré et discuté avec lui avant son élection au Conseil Ticinese, je peux vous dire que c'est un homme d'envergure (je n'ose pas écrire extraordinaire, car vous allez me prendre pour une midinette :-)

Je suis contente que vous ayez bien saisi d'instinct, ce qu'il est réellement.

Il a des convictions claires et ancrées;
- l'importance de son pays, de le préserver et le défendre!
- Les Citoyens Suisses ont à ses yeux une priorité indéniable!
Il est posé et pragmatique. C'est quelqu'un d'ouvert et très à l'écoute! Moi qui suis son cheminement plus spécialement depuis son élection au CE-TI, il a cherché des solutions et les à mises en pratique avec cran, car pas toujours plaisantes ni pour strumpf ni pour l'Italie!

Il y a 3 ans déjà il nous disait à quel point c'était compliqué de discuter avec l'Italie.
Juste un exemple: pour être juste et équitable, notamment sur le marché des travailleurs,(libre circulation) il avait fait la demande à "l'AVS" italienne de rétrocéder au Tessin les informations quant aux déclarations faites par les travailleurs; notamment indépendants, envers leurs institutions afin qu'ils soient aux normes et ainsi équivalent avec les entreprises suisses!.....rien de rien dans les réponses et le respect des accords en matière d'information.
Il a très souvent dénoncé et répété à quel point il y avait un manque de respect des accords, et notamment de la réciprocité, de la part de l'Italie. (Et à Bern aucun appui pour secouer l'Italie)

Graduellement il a cherché et proposé des solutions, j'ai souvent suivi les débats sur TSI, jusqu'à ce qu'il en arrive à récemment obligé les Italiens venant travailler en Suisse de produire un extrait de casier judiciaire.
Tout à fait légal et pourtant cela a fait bondir mme strumpf a qui il a continué de s'opposer en maintenant sa décision....et tout en la recevant très correctement!

A mon avis il n'y a pas meilleur candidat pour soutenir M. Maurer et qu'ainsi ils puissent se faire respecter par les autres Conseillers Fédéraux!
Il a du charisme, sait dire des choses fortes sans s'énerver ni déraper, et maintenir ses positions avec un discours cohérent et convainquant!

Seulement le parlement ne l'entendra pas de cette oreille, car c'est justement ce que tous les parlementaires, hormis l'UDC, ne veulent pas; une vraie force (forza) qui sache imposer des solutions voulue par le peuple suisse à la bureaucrate UE.
Malheureusement nous sommes les bras ballants! Le peuple n'a pas voulu de l'élection du CF par lui-même.....grosse erreur!

Écrit par : Corélande | 22/11/2015

@ Corélandre: Que du bonheur ce que vous écrivez...Je ne suis donc déjà plus tout seul pour le soutenir par ici :)

Écrit par : Danijol | 22/11/2015

Mais qu'importe que ce soit Pierre, Jacques ou Jean ? Ce que l'on veut c'est un UDC ou apparenté. Donc aucun souci, vous l'aurez ! Les compétences des candidats n'ont aucune importance quand bien même les "hearings" essaient de nous convaincre du contraire.

A ce sujet, je suggère la lecture du commentaire de Mme Chantal Tauxe dans le dernier Hebdo paru. Très éclairant.

Cela dit, le Parlement va à nouveau jouer son rôle de chambre d'enregistrement et nous faire une nouvelle démonstration de mollesse politique. Il n'élit personne. Il obéit aux ordres. Il paraît que cela s'appelle la concordance. Tu parles...

Écrit par : Michel Sommer | 22/11/2015

À part la question des trois régions linguistiques, L'UDC a retenu un ultralibéral, un "saltimbanque" et un neuneu…

Pour Gobbi, je dis saltimbanque, de la même manière que je le dirais pour Oskar. Les deux ont un art immodéré d'énerver autant la gauche que la droite. Tristement dans ce pays, les fous du roi on déteste, on éxecre. Donc ce ne sera ni Freysinger ni Gobbi.

Reste le faucon et le neuneu… Toute la gauche se tape déjà sur le ventre dans l'attente de proclamer que les conseillers fédéraux les plus nuls viennent de l'UDC. Et puis un neuneu comme-ça c'est bien pratique, ça fait la girouette et le perroquet à géométrie varibale.

Dire qu'à la direction du "diable" on nous avait promis un vrai UDC.
Décidément, ce parti commence sérieusement à se foutre de ses électeurs.

Écrit par : petard | 22/11/2015

Aucun des trois ne me paraît effectivement très sexy ou même crédible. Le but de l'UDC est peut-être que le parlement élise un 4ème personnage, ce qui dédouanerait l'UDC et lui permettrait de continuer à jouer les calimeros, son rôle préféré.
(curieusement, ce même commentaire m'a été refusé chez P.Décaillet. me demande bien pourquoi...)

Écrit par : Géo | 23/11/2015

J'aurais apprécié Nidegger également. J'espère pour une prochaine...une fois Norman Gobbi en poste alors :)

Écrit par : JDJ | 23/11/2015

Quel niveau de connerie : "Aucun des trois ne me paraît effectivement très sexy....."!

Écrit par : Corélande | 23/11/2015

"Les irresponsables pro-immigration" -> Les imbéciles pro-immigration, donc.

Écrit par : PDP | 23/11/2015

Et c'est parti! Après ne pas être sexy voici la plainte pénale qui tombe contre Aeschi!
Pensez donc avoir violé le secret de fonction pour avoir demandé dans une lettre de lecteur, aux autorités locales de faire attention de ne pas être débordé par les requérants d'asile sur la commune!

Je vous rappelle ici que le référendum contre la loi offrant la gratuité des avocats pour les requérants d'asile comporte aussi un paraphe contre :

2) "La Confédération peut exproprier des communes et des particuliers propriétaires de terrain ou de bâtiments pour construire de nouveaux centres d'asile"!

A vous de voir si vous voulez encore vous faire en......par le PLR et Cons sorts!

Écrit par : Corélande | 23/11/2015

Les commentaires sont fermés.