10/10/2015

Prix nobel versus plainte noble

Depuis un moment, avec la crise migratoire, il faut une sacrée dose de patience pour contenir son calme, garder ses poings dans les poches. Mais il y a aussi, parfois, de bonnes nouvelles.

Rappelons-nous, même si c'est énervant. Il y a peu, le président du PDC déclara que la chancelière Merkel mériterait le prix Nobel de la Paix. Il était accompagné par d'autres, ici ou là. L'irresponsabilité des politiciens d'Europe, Suisse comprise, devient crasse, affolante et, surtout, dangereuse.

Ainsi donc, la plus irresponsable des chancelières allemandes depuis la fin de la guerre mériterait-elle ce prix? Celle qui a cassé l'identité allemande, partant l'européenne? Et qui a même eu l'élégance de nous en avertir? Celle grâce à qui désormais, les uns après les autres, vont flamber les scores des partis bien à droite en Europe? (les prochains, à Vienne ce dimanche, et en Suisse dans une semaine avec, vous verrez, l'UDC seule autour d'un tiers des voix).

Mais surtout, et là c'est plus gênant, celle par qui les quelques partis néo-nazis qui reviennent en Europe, vont grandir encore, certainement finir par s'unir et peut-être bien, par malheur, nous faire vivre à nouveau des choses déjà vécues? C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne me tairai pas: seule une position ferme sur l'immigration peut nous éviter cela. Et si vous souriez, reparlons-en aux prochaines élections allemandes, lorsque le NPD se situera entre 10 et 20%.

Cependant, il y a donc une bonne nouvelle. Un autre parti allemand, "Alternative für Deutschland", qui a le vent bien en poupe aussi, a déposé plainte contre la chancelière pour traite d'êtres humains. Même si la cause est juste, il ne faudrait pas imaginer une quelconque condamnation. Toutefois la puissance du geste est saine, démocratique, noble.

Car de l'autre côté, c'est quasiment un incendie criminel de centre d'asile par jour qu'il y a, et un risque majeur de basculement dans l'extrême. Ainsi peut-être, réalisera-t-elle, comprendra-t-elle, cette maudite chancelière. Et avec elle, tous les irresponsables pro-immigration.

C'est ce parti qui mérite un Nobel.