05/09/2015

Aylan ou pas, c'est non.

Le monde entier s'émeut, paraît-il. Ils l'ont, leur image forte, leur image du siècle. Comme celle de la folie américaine au Vietnam il y a 50 ans. Mais ne vous laissez pas prendre.

Non que je ne m'émeuve point, oh non! Moi les enfants qui disparaissent, ça me brise le cœur. J'ai souvenir de cet enfant palestinien tué dans les bras de son père il y a des années, alors qu'ils étaient recroquevillés, l'un et l'autre, au pied d'un mur. Par, bien entendu, l'armée israélienne qui au niveau horreurs sur les enfants fait partie des pires de la planète, et pas seulement sur eux d'ailleurs.

Je suis aussi bouleversé par les enfants qui disparaissent du cancer, j'en avais pleuré un billet il y a quelque temps, et j'ai même soulevé ciel et terre pour arriver à offrir mon aide bénévole, leur lire un bouquin, rigoler avec, même si après c'est moi qui doit m'accrocher. Donc bien entendu, j'ai la même peine pour Aylan. Pauvre gosse, pauvre famille.

Mais sa terrible fin à lui, elle aurait pu être évitée. Si j'avais été son père, j'aurais certainement préféré aller perdre ma peau, seul, où il m'aurait paru le mieux pour tenter d'arrêter le cauchemar que ce peuple vit. Parfois devant la folie humaine, il ne faut pas avoir peur de la perdre, mais idéalement et assez logiquement sans prendre le risque pour celle de sa propre famille.

Les gens qui fuient les guerres, on se doit les aider. Sur place, ou à proximité. Et surtout, se rappeler à quel point l'être humain peut être une saloperie, pour qui ne l'aurait pas encore compris. Mais il est absolument impossible d'accueillir tout le monde, ni en Europe, ni en Suisse, et à fortiori encore moins des gens qui n'ont rien ou pas grand chose en commun avec nous et qui, eux non plus, ne repartiront pas. Donc confirmer que pour les Syriens, c'est non.

Même s'il semble qu'ils aient bien décidé où il veulent aller.

Commentaires

Bonjour,

Vous parlez de cet enfant, information diffusée par Charles Enderlin de France 2, en 2000 ?
Juste pour être sur que nous parlons du même.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Mohammed_al-Durah

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 05/09/2015

@ VLD: Bonjour, oui en effet bien vu, mais je n'avais aucun souvenir d'un nom ni d'une date, et encore moins l'impression que ça faisait 15 ans déjà, ni même qu'il y aurait eu des versions différentes, merci de cette info.

Écrit par : Danijol | 05/09/2015

Alors oui qu'ils ont bien décidé où ils veulent aller!!Ca devient cauchemardesque cette histoire l'Europe va devoir se défendre, se protéger, à tous prix.

Écrit par : AdM | 05/09/2015

Tout le plaisir est pour moi, Danijol ...

"merci de cette info.
Écrit par : Danijol | 05/09/2015".

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 05/09/2015

Il est évident que la photo de cet enfant est terrible mais personne ne parle des enfants chrétiens décapités pas des musulmans alors que les vidéos sont sur le Net. La presse ou la TV se gardent bien d'en parler.

Écrit par : Gedeon Teusmany | 05/09/2015

"Moi les enfants qui disparaissent, ça me brise le cœur."

Mais votre "coeur" n'est pas brisé par les enfants et bébés israéliens égorgés durant leur sommeil?

"Jeune "syrien" mort noyé, son père voulait des implants dentaires…"
Vidéo de le conférence de presse de sa sœur Fatima:

https://www.youtube.com/watch?v=FPr2WOGSMtI

Précision: « Il s’appelait Aylan Kurdi. l’enfant était kurde (comme son nom l’indique)il venait de Kobané où il a été enterré avec sa mère et son frère.


" ni même qu'il y aurait eu des versions différentes,"

Alors renseignez-vous avant de faire état de votre méconnaissance mais qui confirme votre anti-"sionisme"pour ne pas dire autre chose. Prenez le large si c'est pour nous rabâcher les premières impressions des journaux.... Sans faire des recherches appropriées.


Cette affaire a été devant les tribunaux:


Affaire Al-Dura : Karsenty condamné
Trop de droit peut-il tuer le droit?

Publié le 27 juin 2013 à 15:00 dans Monde

Les juges de la 11ème chambre de la Cour d’appel de Paris ont condamné Philippe Karsenty à 7000 € de dommages-intérêts pour avoir diffamé France 2 et son correspondant à Jérusalem Charles Enderlin. Karsenty avait affirmé en novembre 2004 que le reportage diffusé au journal télévisé du 30 septembre 2000, montrant la mort d’un enfant palestinien, et les sévères blessures de son père, victime de tirs ciblés de soldats israéliens, était une manipulation. Il s’agit de la fameuse affaire Al-Dura, qui a connu de multiples rebondissements judiciaires et médiatiques au cours de ces douze dernières années.
Disons-le d’emblée : en termes de droit, la Cour avait à sa disposition tous les éléments permettant de valider le jugement de première instance condamnant Philippe Karsenty pour diffamation. À l’époque où ce dernier mettait en cause France 2, il ne pouvait arguer d’une enquête approfondie, ni de la modération de son propos mettant en cause ce reportage et ses auteurs. C’est donc le Karsenty imprécateur de 2004 qui a été condamné, et non le Karsenty de 2013, qui est parvenu, à force d’opiniâtreté, à faire surgir une vérité maintenant reconnue aussi bien par les autorités israéliennes, que par tous ceux qui, en France et à l’étranger se sont penchés sérieusement sur cette affaire. La justice française a également apporté sa pierre à cette entreprise de vérité, lorsque la Cour d’appel, présidée par la juge Trébucq1, avait exigé de France 2 la mise à la disposition de la cour des « rushes », les images non diffusées des événements de Gaza, tournées par le cameraman palestinien de la chaîne française. C’est à partir de ces images que sont apparus dans toute leur évidence les mensonges et invraisemblances de la version défendue jusqu’à aujourd’hui par Charles Enderlin. Ces documents sont accessibles sur la toile, et démontrent de manière éclatante que ce reportage relève du « bidonnage » pur et simple. Un florilège des déclarations successives de Charles Enderlin et de son caméraman Talal Abou Rahma, également disponibles sur internet, est très éclairant sur leur rapport pour le moins perturbé avec la vérité lorsqu’ils tentent de faire avaler au public leur version du meurtre délibéré de civils palestiniens par les soldats de Tsahal.
Aujourd’hui donc, et après le jugement de la Cour d’appel de Paris, je persiste à affirmer :
Que tous les éléments à notre disposition – images, témoignages, expertises balistiques et médicales – concourent à conforter la thèse d’une mise en scène orchestrée par le cameraman Talal Abou Rahma. Qu’en conséquence France 2 et Charles Enderlin se sont rendus coupables d’une faute professionnelle aux conséquences gravissimes.
Que Charles Enderlin, qui n’était pas présent sur place a, sans procéder à un minimum de vérification des affirmations de son caméraman, été le complice conscient ou inconscient de cette supercherie. De plus, il a menti en affirmant qu’il avait coupé au montage les scènes de l’agonie de l’enfant, au prétexte qu’elles auraient « été trop insupportables ». Qu’il a encore menti à la télévision israélienne en déclarant qu’il « n’avait jamais dit que l’enfant était mort sous les balles de Tsahal ». Je tiens à la disposition de la justice d’autres preuves des mensonges d’Enderlin et de Talal Abou Rahma dont je fais grâce aux lecteurs de cet article.
Que le refus, après un semblant d’acceptation, de Jamal Al-Dura, le père prétendument grièvement blessé dans cet incident, de se soumettre à une expertise médico-légale indépendante, laisse penser que les cicatrices présentes sur son corps ne relèvent pas de blessures par balles israéliennes. Elles sont, selon toute vraisemblance, la conséquence de blessures à l’arme blanche reçues au cours d’une rixe à Gaza en 1992, qui ont été soignées par un chirurgien israélien, Yehuda David.
Que France 2 et Enderlin ne sauraient tirer argument de l’arrêt Karsenty pour clamer haut et fort que la thèse défendue par le second est maintenant vérité historique. Cette dernière finira bien par s’imposer.
Enfin, on peut constater que l’adage romain, transmis par Cicéron dans son Traité des devoirs , summa jus, summa injuria (Trop de droit tue le droit) a encore de beaux jours devant lui…

L’arrêt de la Cour de 2008, relaxant Philippe Karsenty, avait été cassé au motif que la jurisprudence en matière de diffamation interdisait aux juges d’apporter des éléments en faveur de la partie attaquée… ↩

http://www.causeur.fr/karsenty-dura-enderlin-23195.html

http://pamelageller.com/2012/02/giant-muslim-lie-debunked-french-supreme-court-acquits-israeli-doctor-in-intifada-case-al-dura-lied.html/

http://www.meforum.org/2015/philippe-karsenty-il-faut-reveler-limposture

Écrit par : Patoucha | 05/09/2015

- Pour faire la guerre, que faut-il?
- Il faut des armes.

- Où trouver des armes?
- On ne peut en trouver.
- Les armes ne poussent-elles pas en terre comme les radis?

- Non, il faut en fabriquer, d'abord, les vendre ensuite...ce qui permet de
gagner beaucoup, beaucoup d'argent.

- Qui vend des armes?
- Les marchands d'armes.

- De quels quels pays ces commerçants d'armes viennent-ils?

- Veux-tu bien te taire tout de suite?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/09/2015

"Bon" et "Pas bon":
http://www.les-crises.fr/la-mauvaise-foi-la-sottise-et-lhypocrisie-sont-les-reines-de-ce-monde/
Contrairement à l'icône médiatique, les parents de ces enfants-là n'ont pas eu le choix.

Écrit par : Charles | 05/09/2015

@ Patoucha: Bien entendu, les enfants israéliens aussi.

Toutefois la tuerie d'enfants ayant lieu particulièrement par Israël, notamment sur les plages de Gaza mais dans nombre d'autres endroits et pays aussi, même si l'affaire que je cite est sujette à doutes ou jugements, je maintiens l'intégralité de mes propos sur l'armée israélienne.

Je profite pour rappeler ici que nous savons depuis longtemps que pour Israël et pour vous, le rapport est en général de 1 à 10. C'est-à-dire que l'on s'émeut de la mort d'un enfant ou adulte israélien pour généralement 10 Palestiniens.

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

@ Kasperle: J'ai éclaté de rire -et ça n'est pas une image- lorsque j'ai vu votre commentaire. Merci! :)

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

En forme, ce matin, Philippe sort au jardin.

- Tu n'oublieras pas de t'essuyer les pieds en rentrant.


- Quand on décapite, M'man, ça fait combien de morceaux?
- Si tout va bien, deux.

- Et quand on utilise des armes hyper stoficitées?
- Sophistiquées, Philippe. En plein de morceaux, comme un puzzle. Un vrai
puzzle. Un puzzle humain.

- Et c'est vrai que ça fait monstrueusement mal?
- Bien sûr, puisque c'est fait pour!

- Pourquoi dit-on de ceux qui décapitent qu'ils sont des terroristes et
des autres, ceux qui peuvent faire des puzzles avec les corps, qu'ils
sont des vaillants soldats: parce qu'ils peuvent faire plus de pièces
que ceux qui décapitent?

- Veux-tu bien te taire tout de suite?!


A vous tous, je veux le dire ici: ce petit devient franchement impossible.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/09/2015

Madame Patoucha,

Votre coeur est-il brisé par ces enfants morts sur le sable?
http://www.wat.tv/video/enfants-tues-gaza-bombardement-6xseb_2i0u7_.html

Écrit par : Charles | 06/09/2015

Ouh là là! Surtout ne rentrez pas dans ce piège Danijol! Restons lucide, le plus grand danger va venir de là!

Pour faire accepter cette vague de migrants, il faut accuser Israël c'est une évidence et simple à comprendre. (Les amerloques qui ont tant de sans sur les mains, ne vont pas s'en priver)
Alors réfléchissons; pourquoi croyez-vous que les dits-migrants veulent aller en Allemagne et dans le nord de l'UE, même nous la Suisse, avons l'air de ne pas les "intéresser".....vous connaissez l'histoire européenne pas si lointaine?

La manipulation + la désinformation vont nous faire perdre la tête, le bon raisonnement. Purée (pour ne pas être vulgaire) ils ne sont pas loin d'y arriver! Déjà nos autorités occidentales perdent la tête et le bon sens, alors!

Restons sur nos bases et nos fondamentaux; ensemble nous serons forts, divisés nous sommes perdus!

Écrit par : Corélande | 06/09/2015

@ Corélandre: Merci de vos bons conseils...mais j'écris avec ce que j'ai dans la tête et sur le cœur, sans trop de considérations politiques ou stratégiques.

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

Quelques paroles de bon sens tout de même, venant des initiants Ecopop (qui se présentent dans certaines régions de Suisse alémanique et malheureusement pas par ici), c'était au 19:30 hier soir:

"On devrait ouvrir des camps pour les migrants à la frontière des pays en conflit. Là on pourrait leur donner une formation, ainsi ils pourraient plus facilement retourner dans leur patrie".

Andreas Thommen, ancien Vert. Qui a mon avis va faire un tabac en octobre aux élections. Bravo, Monsieur!!

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

Si cela vous fait rire, c'est déjà pas mal ! Ce n'était pas le but, mais si cela vous fait du bien (éclater de rire, cela fait du bien, n'est-ce pas ?), cela me fait plaisir. ;-)
Cela dit, votre discours, ça cloche toujours.

Écrit par : Kasperle | 06/09/2015

"Les gens qui fuient les guerres, on se doit les aider. Sur place, ou à proximité. Et surtout, se rappeler à quel point l'être humain peut être une saloperie, pour qui ne l'aurait pas encore compris. Mais il est absolument impossible d'accueillir tout le monde, ni en Europe, ni en Suisse, et à fortiori encore moins des gens qui n'ont rien ou pas grand chose en commun avec nous et qui, eux non plus, ne repartiront pas. Donc confirmer que pour les Syriens, c'est non."

Je vais encore me faire "ramasser" par certains des commentateurs de votre blog. Tant pis ! Et quand on a l'impression que les gens dérapent, il faut bien réagir. Ce que je fais. Et votre propos, ci-dessus, m'interpelle. Je partage au moins une idée avec vous : on ne peut pas accueillir tout le monde, certes. Mais au fond, tout le monde, c'est combien ? La suite de votre propos trahirait-elle un sentiment xénophobe ? A la limite - et encore ? - vous seriez peut-être prêt à accueillir des gens "comme nous", mais des Syriens, musulmans de surcroît, ce n'est pas possible. Je crois néanmoins que vous oubliez un détail. Il y a urgence. Quelles que soient les circonstances qui jettent ces personnes sur les routes et les mers, la simple éthique commande de ne pas les laisser crever en mer ou sous les bombes sous le prétexte futile qu'on ne peut pas accueillir tout le monde. Et voyez-vous, refuser de voir la réalité en face, non pas parce qu'on ne peut pas, mais parce qu'on ne veut pas, à mon avis, est aussi une saloperie.

Ce qui me choque, vraiment, c'est que ce ne sont pas nos valeurs que nous souhaitons défendre, mais notre petit confort quotidien qu'un certain nombre d'entre nous ne souhaite pas partager.

Après l'urgence, on peut discuter. Avant l'urgence, c'est tout simplement criminel.

Écrit par : Michel Sommer | 06/09/2015

Je rectifie rarement, mais pour le "sans" sur les mains des amerloques, je rectifie, c'est bien le sang dont je voulais parler!

Profitez tous du soleil et de sa belle énergie, nous allons en avoir besoin!

Écrit par : Corélande | 06/09/2015

Les photographes au service d'Erdogan sont assis sur des montagnes de cadavres kurdes et s'en donne à coeur-joie !

Ignoble la propagande islamiste largement diffusée en Suisse !!

Suite à la photo de la petite vietnamienne, les US s'étaient retirés du Vietnam, avec la photo de garçonnet kurde, ça fera l'effet inverse, attendez-vous maintenant à recevoir des tonnes de boucliers photographiques !!!

Écrit par : Corto | 06/09/2015

"J'ai souvenir de cet enfant palestinien tué dans les bras de son père il y a des années".


C'était un montage organisé par Enderlin, il y a eu un procès concernant cette affaire de faux, et le gamin vit toujours, il n'a jamais reçu le moindre balle israélienne !!

Écrit par : Corto | 06/09/2015

@ Kasperle: Venez seulement avec quelques explications de vos incompréhensions... ça va vite être résolu vous verrez.

Sinon je confirme qu'un bon éclat de rire est merveilleux, et vous en souhaite au moins un aujourd'hui encore :-)

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

@ Corélande On peut dire "purée"!

Pas si vulgaire (sur les blogs, on voit mieux", non)?

Ou, comme à Montréal ou Québec pour se faire comprendre: "Tabernacle"!

Écrit par : MB | 06/09/2015

@M.S: C'est gentil de me citer. Je confirme l'entièreté de mes propos, même si je sais que pour les irresponsables voulant accueillir tout le monde, même en cas de conflit (possible) en Chine, ils ne réagiraient pas.

Et traiteraient de xénophobes tous ceux qui diraient stop à l'afflux de dizaines de millions de réfugiés.

C'est toujours la même rengaine, stop en ce qui me concerne aussi, "urgence"* ou pas. Fallait pas faire venir tout le monde. Bonne soirée.


* La notion "d'urgence" est applicable selon moi à la première frontière immédiate d'un pays, pas à 1'000 ou 2'000 km après X pays traversés et une mer.

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

Si les réseaux ne s'infiltraient pas dans cette énorme confusion, passe encore !

Mais sachez que des armées islamistes entières s'infiltrent en Europe comme avec le million de kalachnikov déclarées par le gouvernement belge se promenant dans les milieux islamistes !

Écrit par : Corto | 06/09/2015

Aylan était né en Turquie et il est enterré en Syrie !

Combien de kurdes ont été éliminés par l'armée turque ?

Écrit par : Corto | 06/09/2015

Corto: Vous pouvez lire les précédents commentaires, nous avons déjà traité du sujet.

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

"Venez seulement avec quelques explications de vos incompréhensions... ça va vite être résolu vous verrez."

Je ne crois pas. Cela aura plutôt le caractère d'un dialogue de sourds. Vos réponses à Michel Sommer me confortent dans cette impression.

Écrit par : Kasperle | 06/09/2015

@ Kasperle: Ah...facile. D'un éclat de rire ce matin à un sourire ce soir, en sommes. Je ne suis pas intéressé par tout cela, j'efface votre "insulte" et je vous bannis.

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

@ Patoucha: J'en ai plus qu'assez de vos messages remplis de fiel et de trolls pro-Israël alors que le monde entier sait à quel point ce pays est criminel et dangereux. Je vous bannis.

Écrit par : Danijol | 06/09/2015

"Partisan de la liberté d'expression, je ne censure pas les commentaires comme d'autres blogs, ce qui est vexant !"

A encadrer !

"Seules exceptions : envoi à double ou en cas de vocabulaire vraiment déplacé, ce qui n'est jamais arrivé jusque là. Mais dans ce cas, je publierais l'adresse IP en cause. Toutefois, il n'est pas pour autant permis de dire n'importe quoi, et bien préférable de rester dans le sujet..."

Vous n'êtes donc qu'un vulgaire menteur puisque vous bannissez également les participants à votre blog qui développent des argumentaires soutenus par des évidences dès lors qu'ils vont à l'encontre de vos convictions, aussi peu reluisantes soient-elles.

"La conviction se distingue de la croyance en ce qu'elle participe à la construction de l'identité individuelle et sociale.

Toute violence même involontaire à l'égard d'une conviction (réfutation, infraction) est en conséquence perçue comme une attaque contre les personnes et le corps social concerné, un viol ; elle appelle donc en retour une réaction de "défense". De réaction de défense en réaction de défense, des effets "boule de neige" peuvent se produire, c'est pourquoi on peut voir les convictions comme des vecteurs de violence."

Vous êtes incapable d'argumenter en opposant des faits historiques avérés, votre blog ne présente donc aucun intérêt.

Écrit par : Giona | 07/09/2015

@ Giona: Oui je confirme, je ne censure pas, mon blog regorge d'avis contraire, et de dialogues même, figurez-vous.

Toutefois je ne suis pas bonne pâte pour tout le monde non plus, les messages où l'ont dit que je suis ceci ou cela, c'est loin du bal, point barre. Et c'était le cas avec 2 personnes hier.

A fortiori, lorsque je prie l'internaute de développer un tout petit peu mais qui, comme tout petit môme, fais la tête dans son coin à quasi s'empêcher de respirer.

Vous avez décidé de lui (leur) voler au secours, sans doute par concordance de vues, c'est votre droit et je vous publie bien volontiers. Toutefois vu le côté inintéressant de mon blog, je vous suggère de l'ignorer olympiquement.

Ce sera tellement mieux pour tout le monde.

Écrit par : Danijol | 07/09/2015

Eh ben, les Suisses, n'ont pas froid aux yeux, pour autant qu'il y ait quelque chose derrière les yeux?
Vous allez adorer, je viens de lire qu'Israël vient de refuser de livrer des drones à la Suisse.

Écrit par : AndreasC | 07/09/2015

Mélenchon (bon sens plus qu'étiquette) a dit hier soir qu'il faut accueillir les réfugiés présents mais ensuite que ce ne sera plus possible de continuer et que c'est aux problèmes, non à leurs conséquences, qu'il faut s'en prendre directement.

On note que Mélenchon nomme "monarque" François Hollande de même que l'on attirait notre attention sur les pouvoirs de Sarkozy "non moins importants que ceux en son temps de Louis XIV".

En conclusion cet homme qui faisait savoir à son hôtesse Mme Roux (dimanche CPolitique) que, contrairement à elle qui travaille à construire sa propre carrière, il ne se préoccupe plus, désormais, que de ce pouvoir qu'il faudrait rendre au peuple qui en a été désapproprié.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/09/2015

A Danijol,

Si je vous comprends bien, les réfugiés doivent s'arrêter juste après la frontière du pays dont ils sont issus et surtout ne pas aller plus loin parce que nous ne pouvons/voulons pas les accueillir, parce que nous ne pouvons pas soulager toute la misère du monde.

Aussi bien, les pays qui sont "juste à côté" d'un conflit se doivent de recueillir tout le monde pendant que les autres regardent. Prenons un exemple qui confine peut-être à l'absurde mais qui permettra de mieux comprendre : catastrophe naturelle en France ou en Allemagne. Ou pire guerre civile ! Les gens fuient...et arrivent en Suisse, juste à côté. On les prend tous ou on les oblige à traverser plusieurs pays et ensuite prendre la mer ?

On me répondra que c'est irréaliste, que ça ne peut pas arriver et qu'en plus, au moins ils auraient la même culture que nous (Mais quand je vois quelles vertus on attribue aux frontaliers, j'ai quelques doutes). Possible, mais ça ne répond pas à la question : les accueille-t-on ou non, et en masse ? Par solidarité ?

Écrit par : Michel Sommer | 07/09/2015

@ M.S.: Absolument, bien compris. Dans le OU LES pays voisin/s, il est tout de même assez rare d'avoir des pays complètement isolés.

À moins que, en plus de tout, vous ne considériez qu'ils ont vraiment le droit de s'établir où bon leur semble, droit que les Syriens se sont arrogés manifestement sans hésiter.

Quant à la France et à l'Allemagne, elles auraient chacune pas mal de pays aux alentours mais bien entendu, avec votre approche de tout prendre, vous n'avez vu que la Suisse comme possible récipiendaire.

Tout cela va mal tourner, grâce à vous et à tous les gens qui pensent ainsi. Vu la situation, je vais expliquer pourquoi et continuer sans relâche mes publications, je n'ouvre donc pas ce débat ici.

Salutations!

Écrit par : Danijol | 07/09/2015

Et dites-nous MS! Est-ce que les Suisses seraient accueillis à bras ouverts, si par exemple la Suisse devait subir un grand tremblement de terre
ou autres dégâts naturels, chez ses voisins; Français, Allemands, Italiens, Autrichiens ?

On peut en douter en se référant à certains discours de politicars Allemands, Français et mêmes Italiens!!!!!? dans un passé très récent!

Pour être au cœur du sujet! Il semble assez clair qu'en agissant ainsi l'allemande merkel s'est permise de manière totalement unilatérale de rendre caduque et vider de toute sa substance le traité de Schengen.

Mais bien sûr que son air contrit et baveux de générosité permettait un tel outrage face à ses partenaires contractuels ?

Écrit par : Corélande | 07/09/2015

"Tout cela va mal tourner, grâce à vous et à tous les gens qui pensent ainsi. Vu la situation, je vais expliquer pourquoi et continuer sans relâche mes publications, je n'ouvre pas ce débat ici."

Salutations!

Je précise quand même que dans mon exemple, je ne pensais pas à la Suisse seule et vous l'aviez certainement compris. Ce qui ne change évidemment rien à la problématique. Dans le fond tout le monde a toujours une bonne raison d'affirmer : il faut secourir les réfugiés, mais plutôt ailleurs que chez nous ! Vous avez raison, on va reparler de tout cela.

Sans rancune aucune.

Écrit par : Michel Sommer | 07/09/2015

Je ne sais plus à quel "saint" adresser mes prières ... (comme athée, c'est évidemment un blague!).

Mais qui prends la parole, ce jour ???

"Le président iranien Hassan Rohani a appelé les pays européens à aider les réfugiés qui affluent par dizaines de milliers sur leur territoire, saluant "l'attitude positive" de certains d'entre eux, a rapporté dimanche son site officiel."

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_refugies-l-iran-appelle-l-europe-a-accomplir-son-devoir-humanitaire?id=9072571

"l'Iran appelle l'Europe à accomplir son devoir humanitaire"

Comme devoir, il devrait lui, cesser de collaborer et faire rentrer en Iran les troupes actuellement en Irak, n'est-ce pas, Danijol ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 07/09/2015

@VLD*: En effet, l'Iran serait bien inspiré d'accueillir ces réfugiés plutôt que de féliciter l'Europe.

C'est absolument incroyable ce que nous sommes en train de vivre. Je vais prochainement aller un peu plus loin avec le poing sur la table.



* Autant pour vous que pour M. Sommer, par concision et afin que la substance du commentaire apparaisse dans les murs des commentaires plutôt que les noms, si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vous réponds avec vos initiales. Merci!

Écrit par : Danijol | 07/09/2015

Mais mon cher Danijol, je ne m'y oppose guère et je vous propose même cette nouvelle identification, DeViL, à laquelle j'avais réfléchi ces derniers jours.

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à me baptiser ...
;-)
Bien à vous,

Écrit par : DeViL (Victor-Liviu Dumitrescu) | 07/09/2015

"Si j'avais été son père, j'aurais certainement préféré aller perdre ma peau, seul, où il m'aurait paru le mieux pour tenter d'arrêter le cauchemar que ce peuple vit."
C'est bien beau de juger, "si j'étais..., si je pouvais...." si, si et encore si.
Vous n'êtes pas son père, et comme la grande majorité des pères, il a préféré fuir pour essayer de mettre à l'abris sa famille.
J'espère que vous et nous ainsi que nos enfants ne connaitrons jamais la guerre et ses malheurs.

Écrit par : omar | 08/09/2015

"... j'efface votre "insulte" et je vous bannis."

Ohh ! Ce n'est pas grave !

Cependant vous savez bien que ce n'est pas un insulte que je vous ai adressé. La preuve, vous l'avez mis entre guillemets. Sans m'attarder et en deux ou trois mots. vous savez bien ce que je veux signifier. Votre discours est sérieusement contradictoire et vous êtes loin d'être quelqu'un d'inintelligent et d'insensible.

Avant d'être suisse et genevois vous êtes un être humain, avec toute la fragilité que cela implique pour n'importe qui d'entre nous. Voilà.

Quoi qu'il en soit soyez heureux dans la mesure du possible.

Socrate: “Soyez heureux, agissez dans le bonheur, sentez-vous heureux, sans aucune raison.”

Écrit par : Kasperle | 08/09/2015

@ Kasperle: Si vous aviez pris quelques secondes de votre vie pour me dire où sont les contradictions, nous n'en serions pas là.

Allez-y, je vais y réfléchir, et si je suis d'accord avec vous il n'est nullement exclu que je vous le dise.

Écrit par : Danijol | 08/09/2015

@Michel Sommer
"notre petit confort quotidien qu'un certain nombre d'entre nous ne souhaite pas partager."
Un assez grand nombre de ceux qui sont réticents à l'arrivée massive d'immigrants,le sont parce qu'ils craignent une islamisation de l'Europe.
Il se peut qu'ils aient tort, il se peut aussi qu'ils aient raison à long terme. Personnellement je crois qu'à long terme c'est un danger réel. Dans ce cas, il ne s'agit pas de "petit confort quotidien", mais de valeurs élaborées au fil des siècles, et aussi à travers bien des conflits et même des guerres.
Vous me direz qu'il y a déjà pas mal de gens sur place qui travaillent activement à saper ces valeurs, dont ils réfutent certaines, même s'ils en ont bénéficié. C'est le cas notamment de quelqu'un qui est souvent cité sur ces blogs, à savoir Hani Ramadan, celui qui fait le plus pour éveiller la méfiance de nos concitoyens envers l'Islam.
L'Allemagne voit ses paysages "agrémentés" de nombreux minarets, qui traduisent la présence d'une très forte minorité musulmane dans ce pays. Loin de moi de laisser entendre que la majorité de ces Musulmans sont des partisans du terrorisme ou de la lapidation et ce n'est que l'avenir, lorsque nous ne serons probablement plus ici pour faire un constat, qui montrera si la menace contre certaines des valeur auxquelles je faisais référence sans les énumérer, se traduira dans leur affaiblissement ou leur disparition: ils agit évidemment en premier lieu de la place des femmes et de leur liberté et égalité de droits, de la place de la religion, avec le problème de la laïcité et la condamnation absolue de l'apostasie.
On peut tout à fait penser qu'il s'agit là de dangers imaginaires (ou même souhaiter qu'ils adviennent) et argumenter en ce sens, mais réduire la méfiance face à l'immigration, surtout une certaine immigration, à la crainte de perdre un "petit confort" personnel, ne me semble pas à la hauteur de l'enjeu.

Écrit par : Mère-Grand | 08/09/2015

Incroyable. Hier soir je parlais avec 2 jeunes d'Istanbul, contre l'arrivée de Syriens chez eux!

Je vous promets sur tout ce que j'ai de plus cher que c'est vrai. Voici des détails :

Je discutais donc avec 2 étudiants universitaires turcs, un couple. Très sympathique, nous avons parlé de tout. De leur gouvernement aussi.

Soudainement ils m'ont dit qu'ils avaient énormément de gens de Syrie qui étaient arrivés. Je suis resté un moment en retrait mais me suis vite décidé à leur demander, pour information, ce qu'ils pensaient de cela. Je m'attendais à quelque chose comme "ce sont nos frères"...

Eh bien, à tomber par terre! "Ils sont beaucoup trop". "Nous n'avons déjà pas de travail nous, qu'est-ce qu'il va se passer?". "Ils sont toute la journée à ne rien faire". "Il y en a au moins 1 million".

Je pense que le chiffre est exagéré, mais pour le reste je laisse chacun juger... et dire qu'eux ne peuvent pas vraiment rajouter "et les femmes portent le voile".



PS: Pour le détail, nous partagions un verre de vin, et bien que l'on m'ait dit déjà énormément de choses positives sur Genève, jamais je n'avais entendu un concert de louanges pareil.

Ça fait de la peine qu'ils repartent demain.

(Je poste mon commentaire sous les 2 billets qui traitent du sujet)

Écrit par : Danijol | 09/09/2015

Population turque: 80 millions
Réfugiés 2 millions
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9fugi%C3%A9s_de_la_guerre_civile_syrienne

Petite réflexion au passage, il est étonnant que des turques se plaignent des réfugiés qu'ils (leur gouvernement) ont créé finançant la guerre en Syrie et en bombardant les forces kurdes qui pourraient opposer la meilleure résistance face à daech.
Il serait inintéressant d'avoir l’opinion de vos amis sur leur gouvernement et quelles seraient les solutions qu'ils (vos amis) proposent.

Écrit par : omar | 09/09/2015

Michel Sommer, vous me tappez sur les cordes. donner des leçons aux suisses quand vous habitez en France,
ça tire un peu.

je ne veux pas savoir ce que vous avez concrètement fait dans votre vie perso face à réfugiés & vulnérables, au prix de votre vie ou de vos biens

mais 1 truc ici vous échappe: il est des "services à autrui" qu'il vaut mieux ne pas rendre.

d'une parce que l'intention primaire du donneur est majoritairement son égo, qui se fiche des besoins réels de l'autre (pb typique chez les salariés des domaines sociaux)

d'autre, parce que la transmigration d'une culture à une autre, est dévastatrice

si vous avez ce besoin impératif d'aider pour vous faire du bien, trouvez de l'exo non doté de boomerang, faites-le avec des plants de tomates: ils viennent du sud américain.

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 09/09/2015

semble que ce flux de syriens en demande d'asyle européen

ne soit que la population de notables d'Assad
jusque là préservée sous les tirs croisés

aux moyens face à la fin du régime de payer des passeurs vite fait

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 09/09/2015

Michel Sommer n'a de cesse d'exprimer ses dictats moraux à la Suisse
de la France où il vit. Vous dites 2 choses M Sommer


A. faites chez vous ce que vous voulez que Genève fasse, et accueillez à votre domicile:




Votre besoin d'expérience personnelle dans l'immédiat pour réfléchir ensuite, n'est pas du ressort d'une gestion communautaire, régionale etc


B. Que faites-vous donc ici? si face à connaissances expériences avis contraires, vous en revenez systématiquement à votre commentaire A.

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 09/09/2015

L'Europe pourra-t-elle se défendre (il y a des réfugiés visiblement gens de culture Syriens parlant l'anglais, danger d'infiltration EI, djihad, etc.)?

Nous venons d'apprendre que Bruxelles, y compris pour la Suisse de par les accords de Schengen, imposera à l'ensemble de nos pays le nombre de réfugiés qu'elle décidera "selon sa volonté" ce qui, a priori, sous prétexte de solidarité (que nous avons eu la possibilité d'apprécier en divers épisodes d'"austérité") n'infirme rien de ce que prévoit le plan Kalergi. L'histoire (sans parano dévastatrice) du Cheval de Troie en l'occurrence devrait être remise en mémoire ainsi que méditée.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/09/2015

Bonjour Danijol,

Irak/Turquie, information diffusée par le journal "20 Minutes" en date du 11 septembre 2015 à 18:10.
«Le père d'Aylan est un trafiquant»

Zainab Abbas, une Irakienne qui a perdu deux enfants dans le drame qui a vu mourir le petit Aylan il y a un peu plus d'une semaine, accuse le père du garçon de trafic d'êtres humains.


Elle a déclaré que sa famille avait voyagé jusqu'à Istanbul puis vers Bodrum, sur la côte turque, essayant pendant près de deux semaines de se rendre en Grèce.
«Tout le monde parlait de cet itinéraire, donc on a décidé qu'on partirait, pour une vie meilleure», a-t-elle déclaré dans un premier temps.

Quand je lis de tels chiffres, je suis en droit tout de même de me poser des questions ...

"Elle explique également avoir payé 10'000 euros (€) pour effectuer le voyage entre Bodrum et Kos."

"«C'était un trafiquant d'êtres humains et il était le capitaine du bateau, affirme Lara Tahseen sur Skynews Australie, repris par le «Daily Mail», en se basant sur le récit de sa tante. Il naviguait comme un fou. Le bateau allait beaucoup trop vite et il a chaviré à cause d'une haute vague»."

Mise en garde pour ceux qui voudraient cliquer sur le lien ci-dessous, les photos sont vraiment insoutenables, donc, âmes sensibles s'abstenir ...

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/-Le-pere-d-Aylan-est-un-trafiquant--20948468


Je vous souhaite bonne journée, tout en vous remerciant d'avoir lu mon commentaire.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 12/09/2015

Bonjour VLD,

Plus que percutant tout ça... merci.

Bonne journée à vous aussi!

Écrit par : Danijol | 12/09/2015

Dans un petit mois nous aurons encore "la chance" de faire savoir à nos dirigeants-baveux que nous sommes un peuple souverain et que la majorité décide du sort du pays.
Ce n'est pas le moment de raté le coche!

Ce qui se prépare est monstrueux et tous ces dirigeants, comme "notre" présidente d'ailleurs, devront en répondre devant un tribunal d'exception!

Pour ceux qui ne le savent pas, je vais rappeler un fait historique: Le Général Guisan s'était rendu compte qu'il y avait une certaine volonté au Conseil Fédéral de l'époque de soutenir l'Allemagne, l'Allemagne d'Hitler. En conséquence il a prévenu les Conseillers Fédéraux qu'il les mettrait aux arrêts s'ils devaient se maintenir dans cette voie sordide!

Écrit par : Corélande | 12/09/2015

Markus Seiler le disait déjà en 2014, tiens, tiens ... à la RTS ... Darius Rochebin ne doit pas souvent écouter les informations que la chaine pour laquelle il travaille pourtant ...

"Il a recensé les candidats suisses au djihad et estime leur nombre à 40, soit deux fois plus qu'en 2013."
2013 = 20;
2014 = 40;
2015 = ??? ... estimer n'en vaut pas encore la peine, on verra en 2016, pour conclure sur un véritable bilan ... n'est-ce pas ?

Je rigole aux éclats par contre ...

"La Suisse cible d'espionnage informatique
Le SRC estime par ailleurs que la situation sécuritaire en Suisse est "calme et stable"."

Ouais ... enfin ... aux heures de bureau et encore ...


http://www.rts.ch/info/suisse/5823773-deux-fois-plus-de-djihadistes-suisses-recenses-par-le-service-de-renseignement-en-2014.html

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 12/09/2015

Les commentaires sont fermés.