29/01/2014

9 février : Préparez-vous au tremblement de terre !

Je sais, vous allez dire que je rêve. Ou que je prends mes rêves pour la réalité. Il n'empêche, c'est risqué mais je me lance à l'eau, j'ose : Conseil fédéral, Europe, médias, préparez-vous, il va y avoir un tremblement de terre politique le dimanche 9 février. Et voici mes arguments.

Tout d'abord, je n'entends pas beaucoup de voix autour de moi pour contrer l'initiative sur l'immigration. Je vous prie de croire même, aucune. Et dans mes précédents billets, une ou deux personnes sont venues contrer mes arguments, et je les en remercie. Mais tout le reste n'est qu'enthousiasme fort, envie, désir qu'elle passe. J'en ai été le premier surpris.

Puis, j'ai ressenti une certaine panique à bord au Conseil fédéral. Imaginez, un geste en faveur des locataires! Qu'un nouveau locataire connaisse le prix du loyer de l'ancien. Alors ça, on n'osait même pas l'imaginer dans nos rêves les plus fous. Et également, l'annonce des conditions d'octroi plus stricts des assurances sociales pour ceux qui viennent d'arriver. À peine croyable! Si cela ne s'appelle pas panique à bord, alors je ne sais plus...J'ai la conviction qu'il reçoit des sondages plus pointus -ce que tout bon gouvernement se devrait de faire- et qu'ils l'ont décidé à réagir pour éviter la déroute.

Ensuite, la presse qui parle enfin de la situation catastrophique du Tessin. Ils ont dû soulever des montagnes, nos amis tessinois, pour se faire entendre. Les Alpes, les vraies. Des salaires à 2'500,- désormais, quelle honte! Moi qui ai cherché des postes là-bas aussi, je comprends pourquoi je n'ai jamais obtenu de réponse, ni même dans les postes où trois langues dont le français maternel étaient impératives. Bravo pour votre combat en tout cas. Et le courage de la gauche tessinoise qui se met enfin du côté des gens qu'elle dit défendre. Bravo, bravo a voi tutti.

Puis, ce n'est pas fini, il faut rajouter les foutaises dites par le patronat. Je n'aime pas ce mot mais je le répète, foutaises. J'ai trop entendu de gens qui sont sur le carreau à cause de cette situation, je la vis trop moi-même pour me rendre compte. Les flots de travailleurs arrivent de partout et nous, nous restons sur le bas-côté de la route. Et, en plus, on a eu la merveilleuse idée de diminuer les prestations chômage pour nous. Statistiques trompeuses, statistiques tronquées. Colère.

Enfin, l'on devrait prendre en compte encore deux ou trois facteurs. Le premier est que les gens n'aiment pas avouer leur vote sur des questions sensibles. On l'a bien assez vu avec les minarets. Puis aussi, je pense que le Conseil fédéral s'en mord les doigts, mais il n'a sans doute pas réalisé que joindre à ce vote celui sur l'avortement allait amplifier les votes de droite. Ceux qui manqueront.

Pour moi, l'initiative sera donc acceptée. Je le pense, l'espère, mais surtout l'hume. Je peux me tromper bien sûr, mais je crois sentir la puissance de la lame de fond. Certains feraient bien de s'y préparer. Cependant, si ce ne devait malgré tout pas être le cas, elle s'approchera des 50%, voire obtiendra l'une des majorités, et de justesse peut-être pas la deuxième.

Mais ce serait déjà un tremblement de terre.

Commentaires

Ca aussi j'aimerais bien le voir arriver au Conseil fédéral!!

Écrit par : AG | 29/01/2014

J'aime votre enthousiasme Danijol, surtout que vous revendiquez des droits qui vous sont dus, comme beaucoup d'autres et moi comprise, mais pour d'autres raisons.

Mais ne présumons pas de l'avenir et méfions-nous des sondages, ce sont des attrape-nigauds. J'aurais plutôt tendance à penser que cela va tenir à un cheveux, les alémaniques sont plus nombreux que les genevois et les tessinois, non ? bon il y a aussi les jurassiens visiblement qui sont désespérés, mais pas nombreux.

Cela ne me parait pas impossible qu'un recompte des votes soit demandé par une partie ou l'autre.

Je crains aussi que les votes par internet ne soient pas... fiables, vu que le site des votations n'est pas sécurisé. Cette fois, je vote par la poste.

Quelqu'un sait quel est le pourcentage de votants jusqu'ici ?

Écrit par : Jmemêledetout | 29/01/2014

Je ne crois pas 2 secondes que les Tessinois vont voter OUI à 54%. Je pense plutôt que cela sera de l'ordre de 80% chez eux! Tout est dit avec des pincettes on sent parfaitement le mensonge à plein nez.
Cela ne fait qu'empirer la colère des gens, en plus de la votation ils vont perdre toute crédibilité envers les Votants qu'ils représentent!
Enfin dans ce pays les gens ont compris qu'ils sont le souverain, et que ce dernier donne mandat à ses autorités pour le gouverner!

Écrit par : Corélande | 30/01/2014

@ Corélandre :

Moi je me suis immédiatement dit "non, au Tessin il faudra plutôt compter vers les 60% de oui" lorsque j'ai vu ce chiffre, ce matin. On verra qui des deux s'approche le plus de la réalité, avec mes félicitations d'avance si c'est vous! :)

Écrit par : Danijol | 30/01/2014

Ayant vu au 19:30 la mascarade faite par le PS sur la place fédérale hier (des drapeaux suisses enroulés de barbelés), je veux absolument mentionner ici que même si je sais que la politique est faite de messages, d'images, et que l'on peut même se permettre de forcer le trait, cela était choquant.

Excusez-moi, mais même dégueulasse.

Écrit par : Danijol | 30/01/2014

"la mascarade faite par le PS sur la place fédérale hier" n'aura au moins échappé à personne. Espérons que les Suisses s'en souviennent lors des prochaines élections fédérales et cessent d'envoyer ces gens les représenter à Berne, sous peine de connaître le sort de la France, qui coule à pic à cause d'eux.

Écrit par : Géo | 30/01/2014

@Danijol,

Je n'ai pas vu ces barbelés, mais s'ils ont fait cela, je dirais que c'est totalement déloyal et une manipulation honteuse dont on ne manquera pas de se souvenir.

Écrit par : Jmemêledetout | 30/01/2014

@ Jmemêledetout :

Vous pouvez le revoir sur le site de la RTS, 19:30, dans les premières secondes du 2ème sujet.

Pour votre question sur le taux de participation, au niveau suisse j'en ai aucune idée. Par contre, sur le site GE.CH vous l'avez en 1ère page à chaque votation.

Enfin, merci pour la vidéo l'autre jour des 2 compères que je connais bien et apprécie :)

Écrit par : Danijol | 30/01/2014

Et puis cette annonce en catimini l'autre jour pour annoncer une hausse vertigineuse des taux hypothécaires...

Décidément il font feu de tout bois ces voyous... OUI ces voyous !

Écrit par : petard | 30/01/2014

Merci Danijol, j'ai donc vu ces barbelés.

S'ils avaient été vraiment combatifs, ils auraient fait tout un mur et placé des vrais personnages derrière :-)))

Ca ressemble plus pour moi à une tentative désespérée humoristique qu'autre chose et n'aura strictement aucun impact.

Même là ils n'arrivent pas à convaincre.

Écrit par : Jmemêledetout | 30/01/2014

9 février : Préparez-vous au tremblement de terre !

En cas d'un oui, d'un non ?

Écrit par : Michel Sommer | 31/01/2014

Enfin, nous y arrivons! Je republie mon billet estimant les résultats de demain. Si je me trompe, nous rigolerons ensemble. Moi jaune foncé, je l'avoue...mais nous verrons bien.

Par contre, même si l'envie était énorme, je n'ai pas publié de billets sur d'autres sujets, souhaitant rester sur celui-ci. Mais, indépendamment du résultat, ça ne saurait tarder...

Écrit par : Danijol | 08/02/2014

13H : L'ESPOIR EST GRAND!

En effet, si bien entendu Genève et Vaud la repoussent (il leur faudra un taux de chômage et des loyers doublés pour qu'ils comprennent, sans doute), le Valais la repousse à 52%.

Ca veut donc dire que, probablement, tous les cantons alémaniques vont l'accepter, à l'exception probable de Bâle. Nous sommes sur la bonne lancée en tout cas.

Nous verrons tout cela, mais je peux confirmer que nous allons effectivement au tremblement de terre...

Écrit par : Danijol | 09/02/2014

En effet. Cela préfigure le futur de la Suisse dont les frontières s'arrêteront à la Sarine dans un avenir peut-être pas si lointain...

Écrit par : Géo | 09/02/2014

13h45 : TESSIN : 70% DE OUI!! Vi amiamo! Grazie a voi, sicuro che sarà accettata l'iniziativa con un risultato tanto forte!

Et un P.S. pour Corélandre : Vous estimiez 80%, moi 60%... nous n'avons plus qu'à nous serrer la main et nous féliciter mutuellement :)

Écrit par : Danijol | 09/02/2014

En effet Danijol, nous sommes à mi-chemin, et je suis honteuse pour mes amis Tessinois....en tant que romande! Mais encore une fois se sont certainement les Suisse-Allemands qui vont nous sauvez la mise.

Pauvres romands complètement imbibés de mentalité française! Il faudra un jour reconnaitre à ceux qui le méritent cette prospérité suisse qui n'est que faiblarde dans nos contrées contre celle de la Suisse Allemande qui tient haut les couleurs et la croissance suisses.

Merci au passage au Grison Dario Cologna de nous avoir offert la première médaille d'or! On pourra aussi faire le compte des médailles à la fin et rendre à César ce qui est à César!

Écrit par : Corélande | 09/02/2014

"En cas d'un oui, d'un non ?

D'un OUI, Michel Sommer!

Et pour vous?

Écrit par : Patoucha | 09/02/2014

Danijol, vous êtes très optimiste, moi, j'attends les résultats finaux.

Ceci dit je pense que si les étrangers avec permis C sur notre sol depuis longtemps, avaient le droit de vote sur le plan fédéral, et ayant perdu leur travail à 50 ans et plus après plus de 30 ans de travail sur notre sol pour être remplacés par des petits jeunes à moitié prix, et obligés de se séparer de leur famille et de retourner dans leur pays avec une pré-retraite, les résultats à Genève auraient été bien différents.

Ces gens là, n'ont absolument pas été défendus par notre gouvernement, alors qu'ils ont été les bâtisseurs, aussi, de notre pays. Et cela, c'est une honte. Si l'UDC avait relevé cet argument et avait fait une analyse et statistique de la question, les votes ici auraient aussi été différents.

Mais aucune des deux parties n'est vraiment sur le terrain et défend mal ses positions et arguments, qui sont ainsi déviés et dévoyés de leur trajectoire.

J'en ai vu plein de ces familles en fin de droit de chômage, ayant bossé dur, quelques années avant la retraite, devoir se séparer de leurs enfants devenus adultes et restant sur le sol.

Seul un parmi eux a réussi au dernier moment à retrouver du travail, parce qu'il était aussi concierge de mon ex-immeuble et que la régie (suisse-allemande !) lui a donné un mandat pour un groupe d'autres immeubles dans un autre quartier pour ne pas le perdre... Sa femme elle, a également perdu son travail au même âge, et n'a pas pu en retrouver, si ce n'est, à l'heure et appelée au pied levé, parfois le matin même pour le jour même.

Personne, absolument personne ne s'est penché sur cette question.

Et je passe les autres exemples de tous ceux qui ont vu au bout de 30 ans ou plus de boulot ici dans la même entreprise qui ont vu leur convention collective de travail et de retraite changée du jour au lendemain sans leur accord, car société reprise par des américains. Y perdre aussi leur fonction de formateurs d'apprentis, bien que très compétents et ayant fait leurs preuves dans le domaine, pour des décisions "intellectuelles" de grands managers technocrates n'ayant strictement aucune connaissance pratique.

Ras-le-bol de toutes ces inepties et du manque de vision à long terme.

Écrit par : Jmemêledetout | 09/02/2014

et c'est OUI à SCHWYZ à 63%. je vote là.

à noter qu'aucun commentaire ne pointe le motif réel de la majorité des non dans les cantons frontaliers tels Gve et Bâle... où les suisses sont minoritaires. mon fils vote là.

majorité de NON dû au mix binational des votants
dont on voit que les votes se font du côté de leur nationalité d'origine, la française

Écrit par : pierre à feu | 09/02/2014

38000 voix d'avance pour le oui. Plus que Berne et Zurich... Attendons.

Écrit par : Johann | 09/02/2014

Si les données fournies par le Tages Anzeiger sont correctes, c'est plié. Le oui sera majoritaire. Il ne manque que la ville de Kloten qui n'a pas assez de votants pour rattraper l'avance du oui. Le oui devrait l'emporter avec entre 10'000 et 20'000 voix.

Écrit par : Johann | 09/02/2014

@Pierre à feu

Oui, je trouve cela curieux aussi. Je comprends mal cette décision des 2 sur 3-4 Cantons les plus touchés.

Je n'ai trouvé que les statistiques de 2000 qui indiquent 16,3 % de bi-nationaux dans le Canton de Genève.

Il n'y a pas eu d'autres statistiques depuis 2000 ?

Ou alors c'est que tous les suisses obligés à être devenus frontaliers parce que ne trouvant pas de logement à Genève ont eu peur d'être refoulés de leur propre pays sur le plan du travail LOL

Ce qui serait un comble.

Écrit par : Jmemêledetout | 09/02/2014

eh oui Jmemêledetout, côté stats à Genève c'est du 2000: zont décidé ki fo pas toucher au Grizli! au grisbi. au schmilblick. bref, ça coince sec dans les admin gvoises

sauf que là c'est OUI: vont devoir se mettre au boulot, les fonctionnaires francoportugogneûvois

Écrit par : Pierre à feu | 09/02/2014

et maintenant, j'attends la presse européenne!

Écrit par : Pierre à feu | 09/02/2014

Queneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle !

Écrit par : petard | 09/02/2014

HOURRAAAA !!! Il me semblait bien qu'elle passerait! Merci à tous les votants du OUI, aux Suisse-allemands, au Tessin !

Nous allons en entendre de toutes les couleurs, vous verrez. Mais peu importe, nous avons décidé. D'ici quelques années nous allons avoir moins de problèmes de logement, moins de problèmes pour trouver ou changer d'emploi, moins de sous-enchère salariale.

Ce sera long, mais dès aujourd'hui la vie va commencer à changer. Et ouf aussi, car mon "double ou quitte", ce n'était pas pour rire.

MERCI !

Et merci aussi aux opposants, votre voix compte aussi pour moi, tout comme le respect de votre vote.

Écrit par : Danijol | 09/02/2014

Yes....c'est bon! Idem, que le 9.10.1992, 5,3 de oui (non de l'époque).
Merci aussi aux Tessinois, d'avoir tout bousculé, une bonne partie des voix
supplémentaires sont les leurs.....!
Nous sommes donc dans une bonne synergie et l'Europe est enchantée! J'ai déjà une dizaine de messages de contentement de leur part!

Écrit par : Corélande | 09/02/2014

quand même le dire Danijol...vous aviez vu juste...bravo...

Écrit par : P.Va | 09/02/2014

grand merci à Danijol pour ce blog pile-poil

géniale notre démocratie directe

soulagement après décades d'humiliation de salarié CH xfois licencié à sec pour remplacement par new frontalier +jeunes, à survivre recyclé en jobs sous-classés sous-payés parfois pas déclarés

Écrit par : Pierre à feu | 09/02/2014

50,34 % des voix... quand je disais que cela tiendrait à un cheveu... Sans les tessinois, solidaires avec leur population, c'était cuit.

et que peut-être il y aurait un recomptage. On n'est pas encore à l'abri de ce genre de demande. C'est quoi le délai ?

Sont déjà en train de pleurer misère à la TV, sans savoir si elle va vraiment arriver et toujours sans voir celle qui était là.

Moi, j'aimerais bien qu'ils se mettent au boulot maintenant et que la prochaine votation importante soit étudiée sur le terrain et pas seulement dans des concepts.

Écrit par : Jmemêledetout | 09/02/2014

Voilà des avis outres-frontières :


Opéra-18-32

le 09/02/2014 à 17:43

Signaler un contenu abusif


Difficile de prévoir précisément la suite...

Peu de Français sont semble-t-il concernés, des frontaliers cependant vont-ils voir leur sort modifié ? Sur la méthode, en tout cas, chapeau : ça aurait eu une autre allure si en France le Mpt avait été soumis au vote direct des citoyens... Je ne sais le résultat, mais en tout cas le gouvernement n'aurait pas pu se gausser comme il le fit des opposants, faisant mine d'autres fois de les assimiler à l'extrême droite, très minoritaire au début du mouvement quand les manif'étaient hyper conséquentes. Le pouvoir aurait été contraint à plus de considération, voire à quelques concessions, et la processus eût été plus démocratique.



Exaspéré

le 09/02/2014 à 17:42

Signaler un contenu abusif


La véritable démocratie

La Suisse devrait être prise comme modèle en matière de démocratie. Le Peuple est consulté sur tous les sujets d'importance. Sa voix est souveraine.
Chez nous, nous subissons une démocratie d'apparence, alors qu'en fait, le pouvoir est confisqué par une petite caste, qui, telle une nouvelle aristocratie, s'organise pour étouffer la moindre volonté populaire, et conserver les privilèges que lui confère sa supposée clairvoyance. Notre démocratie est en fait une dictature molle qui règne "au nom du Peuple" mais se garde bien de le consulter quand cela serait véritablement nécessaire. Le sujet de l'immigration devrait effectivement être soumis au suffrage populaire car il conditionne l'essence même de la société française et son avenir.
Les médiacrates qui nous gouvernent feraient bien de ne pas attendre que la majorité silencieuse se soulève pour prendre conscience qu'ils ont perdu toute légitimité.



le stald

le 09/02/2014 à 17:30

Signaler un contenu abusif


C'est fait

Bravo les suisses qui ont voté pour l'initiative populaire de l'UDC, voila un exemple de démocratie.
Quand est ce que nos politiques prendront pour référence le droit référendaire qui est la norme en Suisse.
Ou alors ont ils peur de l'électorat, et, dans ce cas, nous restons sous un régime totalitaire.



Maitre Panisse

le 09/02/2014 à 17:29

Signaler un contenu abusif


Les suisses ont raison

Un signal fort pour contraindre les pro europeen (j'en suis) de faire une europe plus en adéquation avec les attentes des citoyens. La Suisse a fait un referendum et elle, respectera l'avis de ses concitoyens, contrairement à la france. Par ailleurs nul doute que londres sortira bientôt aussi. Je vais finir par croire que la vision de Dupont-Aignan est la bonne. En tout cas sa vision de politique monetaire est, j'en suis sur, la bonne. Des monnaies nationales à parité et non une monnaie unique.



indigné1950

le 09/02/2014 à 17:29

Signaler un contenu abusif


Vive la démocratie.

Qu'importe un possible clash avec l'UE. La plus vieille démocratie du monde n'a plus à démontrer que sa politique a toujours été gagnante et l'a toujours maintenue hors des bourbiers des l'Histoire. Parce que ses décisions sont celles du peuple et non celles de dirigeants qui ne défendent que leurs intérêts personnels au détriment de la volonté de ceux qui les ont élus.


kris

le 09/02/2014 à 17:28

Signaler un contenu abusif


La Suisse est à l'heure actuelle la plus grande démocratie au monde

Ou ce ne sont pas une petite minorité de personnes qui décident dans leur coin ce qui est bon, ou pas, pour toute une population.

Le "diktat" européen est visible, dès qu'un pays sort des "clous" imposés, notamment par la commission européenne, il se fait taper sur les doigts.

Cette "grande" démocratie qu'est l'UE se transformera en dictature administrative ou implosera tôt ou tard.

L'immigration a de bons côtés mais aussi des côtés néfastes, normal qu'un peuple puisse se pencher sur le sujet de manière libre et indépendante sans craindre une organisation supranationale.

Le rêve de beaucoup, dont Viviane Reding, serait une Europe fédérale, ou la commission européenne dicterait à tout le monde ce qu'ils doivent faire, dire, et penser.

Un jour les peuples ouvriront les yeux.


yvetou

le 09/02/2014 à 17:28

Signaler un contenu abusif


Chiche !

Je serais curieux de savoir quel serait le résultat d'un tel référendum en France. Mais, ce gouvernement ne l'organisera jamais. Il aurait trop à y perdre en cas de victoire du oui.



Merci

le 09/02/2014 à 17:24

Signaler un contenu abusif

Merci

Bravo.



xavel

le 09/02/2014 à 17:21

Signaler un contenu abusif


Démocratie

J'aimerais pouvoir exprimer mon opinion moi aussi pour la France dans les urnes...



pipolinum

le 09/02/2014 à 17:18

Signaler un contenu abusif


Un référendum en France sur l'immigration c'est pour quand... ?

Car Il est urgent de prendre des décisions en ce domaine...


yveto

Écrit par : Corélande | 09/02/2014

"D'ici quelques années nous allons avoir moins de problèmes de logement, moins de problèmes pour trouver ou changer d'emploi, moins de sous-enchère salariale."

Le ciel vous entende...
Il conviendra maintenant d'assumer le choix des Suisses - enfin d'une moitié plus quelques voix - en espérant que le prix n'en sera pas trop lourd. Attendons !

Écrit par : Michel Sommer | 09/02/2014

"à noter qu'aucun commentaire ne pointe le motif réel de la majorité des non dans les cantons frontaliers tels Gve et Bâle... où les suisses sont minoritaires. mon fils vote là.

majorité de NON dû au mix binational des votants
dont on voit que les votes se font du côté de leur nationalité d'origine, la française."

Et bien, Pierre à Feu on voit au moins que vous aimez les Français ! Vous avez déjà la victoire. Soyez au moins beau joueur avec les cantons qui n'ont pas voté comme vous l'auriez souhaité. Vous oubliez qu'il y a des Suisses qui sont devenus français par hasard. Vous oubliez les enfants de couples helvético-français (ou d'autres combinaisons !) qui ont des enfants double nationaux. Mettre le non du canton de Genève sur le dos des "Suisses mais Français" me paraît à la limite de l'intox...Au fond, dites-moi si je me trompe et expliquez-moi, les naturalisés n'ont qu'un tort, c'est celui d'avoir été étrangers ?

Écrit par : Michel Sommer | 09/02/2014

"les naturalisés n'ont qu'un tort, c'est celui d'avoir été étrangers ?"
Ce n'est absolument pas un tort, mais il est normal qu'ils votent différemment. Faut tout vous expliquer, M.Sommer...

Écrit par : Géo | 09/02/2014

"expliquez-moi, les naturalisés n'ont qu'un tort, c'est celui d'avoir été étrangers ?"
Non cela veut dire qu'ils n'ont pas intégré Notre Histoire, Nos Valeurs, Nos Principes, Nos Idéaux, Notre amour de la Démocratie et de Nos Libertés, Notre Souveraineté, mais pourtant "ils" ont pris un passeport à croix blanche, sans rien donner en échange!

Écrit par : Corélande | 09/02/2014

Hou là là ! Les naturalisés votent différemment par ce qu'ils ont été étrangers. Merci pour l'accueil.

A Corélande
Vous êtes odieuse Madame.

Écrit par : MIchel Sommer | 09/02/2014

@Corélande

Là, vous poussez un peu loin le bouchon, par rapport aux naturalisés...

J'ai connu des naturalisés qui connaissaient l'histoire suisse mieux que les suisses, ou que moi en particulier :-) De nombreux naturalisés sont là depuis fort longtemps et ont contribué comme vous et moi pendant des années avec leurs impôts, leurs cotisations, leurs efforts à ce qu'est la Suisse aujourd'hui.

Et de nombreux naturalisés ont voté OUI à l'initiative, car justement, ils sont suisses et se sont aperçus qu'ils avaient beaucoup moins de droits que certains criminels qui viennent de débarquer.

Et de nombreux Permis C, ici depuis 40 ans et ayant tout donné se sont vus délestés de leur travail par de nouveaux arrivants, les obligeant à se séparer de leur enfants devenus adultes et de retourner dans leur pays. Ceux-là, n'avaient pas le droit de vote, dommage, sinon l'initiative serait passée haut la main et non pas à quelques pourcents.

Remettre l'église au milieu de village, c'est bien, mais au bon endroit, c'est mieux. Nier l'apport de nombreux naturalisés et dire qu'ils n'ont rien apporté en échange est de mauvaise foi.

Et c'est justement cet aspect xénophobe qui a fait reculer certains à voter oui et que le résultat tienne à un cheveu. Un amalgame entre raison pragmatique et xénophobie est une insulte à tous ceux qui ont voté oui pour la première raison.

Écrit par : Jmemêledetout | 09/02/2014

Mais non, Sommer, c'est bien connu. Tous les habitants de cette planète ont la même culture, la même langue et les mêmes moeurs.

Écrit par : Géo | 09/02/2014

Ma votation est une réussite! Et la vôtre?

Certains commentaires suintent le racisme!

La majorité qui a rejeté l'initiative est de gauche toute confondue.
Ce sont bien des suisses de souche les fossoyeurs de Genève. Il est trop facile de faire des "naturalisés" vos boucs émissaires pour ne pas reconnaitre vos faiblesses!

Corélande, "Non cela veut dire..... "ils" ont pris un passeport à croix blanche, sans rien donner en échange!

Pouvez-vous m'éclairer sur les naturalisés qui vous font tenir des propos aussi odieux?!

Écrit par : Patoucha | 10/02/2014

Monsieur sommer, je n'ai pas l'habitude de faire des généralités sur la base d'une seul personne. Je parlais de vous, point!
Les personnes que vous mentionnez je les connais parfaitement et les côtoie
quotidiennement. Si je ne les ai pas mentionné c'est parce que je sais pertinemment de quel bord ils sont!
C'est pour cela que j'ai un grand respect pour eux, nous avons travaillé, construit et évolué ensemble et c'est pour cela qu'aujourd'hui nous étions dans le même camp du OUI et que beaucoup on fait campagne avec nous, auprès de leurs citoyens naturalisés!
Combien de fois n'avons nous pas entendu dire: Si nous avions le passeport, nous voterions avec vous! (j'ai même reçu des articles italiens sur M. Christophe Blocher)
Mais ce que je vois en conclusion, c'est que comme les mauvais perdants du jour, une fois encore, vous essayez de nous faire passer pour des xénophobes, voire racistes de bas étage. Pour l'heure c'est vous qui êtes au fond du trou!

Écrit par : Corélande | 10/02/2014

Voici une réaction de l'étranger que je trouve particulièrement pertinente et réaliste :

«L'immigration de masse en Europe est un problème majeur et source de grandes préoccupations parce qu'elle fait baisser les salaires, met la pression sur les systèmes sociaux et donne aux gens le sentiment d'être des étrangers dans leur propre pays. Ce n'est pas une question de race, mais d'espace, de nombre et de qualifications», a ajouté Nigel Farage. (président du parti "UKIP").

Écrit par : Danijol | 10/02/2014

Patoucha@ "Ce sont bien des suisses de souche les fossoyeurs de Genève." Vous n'avez rien compris à Genève, capitale des banques (d'origine française huguenote) et du protestantisme dont la bourgeoisie a mis à son service les immigrés de l'époque, pauvres, catholiques et valaisans ou fribourgeois.
Cet antagonisme fait que les descendants des pauvres catholiques immigrés ne ressentent pas Genève comme leur chez-soi, mais un peu comme la patrie de bourgeois protestants qu'il faut faire cracher au bassinet le plus possible. D'où les manifs de fonctionnaires au moindre signe de perte de leurs privilèges...
Un peu comme Paris pour certains...

Écrit par : Géo | 10/02/2014

@ Géo : Vous raisonnez en quel siècle?

Écrit par : Lol | 10/02/2014

A Corélande,

Monsieur sommer, je n'ai pas l'habitude de faire des généralités sur la base d'une seul personne. Je parlais de vous, point!

Je ne savais pas que "ils", c'était moi tout seul. Au risque de me répéter, je dis que votre discours sur les naturalisés est odieux.

Écrit par : Michel Sommer | 10/02/2014

Idem hier soir au journal de 20h. France 2. A revoir sur leur site.
Le Correspondant à Bruxelles n'a pas du tout la même approche que cette ory de la TSR et dit en substance:
....que la Suisse a donné un coup de semonce à la commission européenne....

Tous les peuples européens reconnaissent que cette libre-circulation est une catastrophe à court terme. Ils veulent voir un changement radical dans ce dogme débile qui ne peut mener les peuples UE qu'à la guerre civile.

La meilleure preuve c'est leurs estimations de votes s'ils avaient pu avoir ce même droit que nous hier......un oui bien plus élevé qu'en Suisse.
(même Cohn-Bendit pour l'Allemagne l'a affirmé ce matin sur Europe1)

Écrit par : Corélande | 10/02/2014

"La meilleure preuve c'est leurs estimations de votes s'ils avaient pu avoir ce même droit que nous hier......un oui bien plus élevé qu'en Suisse."

Remarquez bien, on y retrouve +/- les mêmes estimations de vote qu'après le non aux minarets voté par le peuple suisse.

Écrit par : Giona | 10/02/2014

"@ Géo : Vous raisonnez en quel siècle?" Vous voulez dire que les manifs de fonctionnaires n'existent plus aujourd'hui ? Les Genevois n'ont aucun sens de l'état ou du service public, exactement comme les Français. Parce qu'ils ne sont pas chez eux et qu'ils ne vont donc pas se gêner d'abuser...
Alors pourquoi selon vous ? Vous pensez que la culture ne se transmet pas dans les familles ? Les chats font des chiens ?

Écrit par : Géo | 10/02/2014

François Fillon affirme que la Suisse a bien fait de dire STOP et que la France et l'UE seraient bien inspirées d'en faire de même.

http://www.bfmtv.com/politique/francois-fillon-invite-bfmtv-706624.html

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 10/02/2014

Corélande@ Sommer a son hochet : "Au risque de me répéter, je dis que votre discours sur les naturalisés est odieux."
Laissez-le lui et ne lui répondez pas...

Écrit par : Géo | 10/02/2014

Voici une autre réaction qui en jette...jugez plutôt :

"
L'ancien Premier ministre français François Fillon a jugé "parfaitement naturel" que la Suisse veuille réduire le nombre d'étrangers sur son territoire. Selon lui, ce modèle de gestion devrait être repris par l'UE et la France.
"
(Page 133 du Télétexte, 10:43)

Je me doutais bien qu'il ne faudrait pas attendre longtemps avant d'avoir des réactions de soutien surprenantes mais là, il a fait très fort le monsieur...


PS 1 : Je m'aperçois à la validation des commentaires en suspens que M. Dumitrescu a eu la même réaction que moi. Merci à lui d'avoir signalé cette remarque aussi

PS 2 : En effet, le commentaire du journaliste de France 2 parlant de coup de semonce était particulièrement fort

Écrit par : Danijol | 10/02/2014

Laissez-moi savourer Géo, après "tondue"-"odieuse" ça m'amuse! C'est un bon lâcher-prise et moi qui m'était dit que si celle-là passait je ne m'engagerai pas pour Ecopop.....et bien j'ai changé d'avis! On va confirmer tout ça et moi qui porte de long cheveux, je vais les couper pour qu'ils soient encore plus beaux au prochain résultat positif!

Pour les Européens et leurs réactions, Nigel Farage (UK) ne "touche plus terre", tellement il est content du résultat suisse. Il pense même faire un bénéfice de 5 à 8% de plus de voix aux prochaines élections UE, en s'appuyant sur notre décision et la faisant valoir dans leur campagne déjà en court. (Cameron est dans ses petits souliers...!)

Écrit par : Corélande | 10/02/2014

Si vous sentez les trucs, espérons que vous avez pas vu juste aussi pour le dépôt TPG en construction à côté de l'aéroport que je viens de lire sur sur votre blog là :S
En tout cas chapeau bas.

Écrit par : A.G. | 10/02/2014

Les commentaires sont fermés.