16/01/2014

Un autre "FAIF" dans 15 ans, qui sera un vrai "FIVE"

Ainsi que je l'ai dit, je m'engage fortement en faveur de l'initiative contre l'immigration de masse. C'est exceptionnel, ce ne sera le cas que pour des objets d'importance majeure. Un vote sur le nucléaire par exemple. Mais là, je mettrais la plus puissante des énergies contre, soyez sûrs.

Ici, je voudrais informer, indiquer pour ne pas dire avertir les personnes qui voteraient non à l'initiative UDC (et qui, selon toute vraisemblance, voteront oui au "FAIF", Financement et Aménagement de l'Infrastructure Ferroviaire), qu'elles nous planifient par là d'ores et déjà un prochain vote ferroviaire. Nous devrons donc nous y préparer nous aussi d'ailleurs, bien que ce sera par la force.

En effet, d'après les statistiques de la Confédération, près de 800'000 personnes sont venues en Suisse depuis l'ouverture des frontières en 2002. Oui, vous avez bien lu, 800'000, alors qu'il y avait des freins les premières années! Il faut bien les mettre quelque part ces personnes, les faire circuler, que ce soit en train, en voiture ou même à pied. Cette arrivée massive, c'est une des raisons pour lesquelles toutes nos infrastructures sont actuellement saturées, pour ne pas dire l'unique raison.

Donc ce financement, s'il est voté, tentera d'améliorer la situation actuelle. Avec des résultats dans une dizaine d'années, au mieux. Au rythme où l'immigration va, un enfant comprendrait que nous n'y arriverons jamais. Bien entendu, je vois déjà venir certains me dire que les 800'000 personnes en dix ans c'était exceptionnel, que la conjoncture redescendra, et tout le reste.

Eh bien navré, c'est comme tirer au sort en étant sûr de gagner à l'avance. Car voyez-vous, ce qui peut arriver aussi, surtout, c'est que non seulement l'immigration continue à ce rythme, mais qu'elle soit même encore plus forte! En tant que telle, déjà, et aussi à cause de l'appel d'air que cela provoquerait en Europe si par malheur l'initiative était repoussée (partout les titres "les Suisses refusent de limiter l'immigration").

Il faudra donc s'armer de patience, encore, s'habituer aux bouchons permanents, aux trains en position debout aux heures de pointe, parer au plus pressé, préparer de nouveaux projets, le tout pour les vingt prochaines années, au bas mot. Coûts astronomiques, emprises sur le terrain et augmentation de la TVA en sus, bien entendu. Vous parlez d'un bonheur.

Donc après les quatre premiers plans ferroviaires Rail 2000, NLFA, ZEB, le probable FAIF et leur total gigantesque de plus de 40 milliards, il en faudra un cinquième qui sera un vrai FIVE, cette fois.

Le Fonds d'Investissement pour les Venus d'Europe. Ce n'est pas plus compliqué que cela.

Commentaires

Je crains fort que vous ayez raison :(

Écrit par : Mizou | 17/01/2014

40 milliards...vous êtes sûr?

Écrit par : AM | 18/01/2014

Rail 2000 : 6 Mia, NLFA : 24 Mia, ZEB : 5,5 Mia, FAIF : 6 Mia (Chiffres arrondis).

On pourrait également y rajouter 2,2 Mia pour Zurich, 1,5 Mia pour Genève (CEVA), et 1 Mia pour le raccordement aux LGV.

Ca fait tout de même beaucoup pour un pays de 7 millions d'âmes. Enfin, 8 déjà, puisqu'on peut compter presque 1 million d'arrivées par 10 ans.

Écrit par : Danijol | 18/01/2014

Info du jour : les autoroutes baisseront à 80 kh. quant à elles, tellement elles sont saturées. Cela évite le congestionnement complet. Voici ce que prévoit le département de D. Leuthard selon la presse dominicale, en tout cas sur plusieurs grands axes.

Bien entendu, les 80'000 nouvelles personnes arrivant chaque année vont arranger la situation...

Ca en devient cauchemardesque, je vous dis que ça.

Écrit par : Danijol | 19/01/2014

Avec autant d'immigration, les autoroutes c'est à 60km. qu'ils vont nous dire qu'il faudra les limiter d'ici 10 ans pour pas qu'elles soient congestionnées, vous verrez. Et je ne rigole même pas.

Écrit par : D.R. | 20/01/2014

Il faudra donc s'armer de patience, encore, (...), aux trains en position debout aux heures de pointe,(...).

Parce qu'en plus de venir en Suisse, les étrangers prennent les places assises dans les trains et vous obligent à voyager debout ?

Aucune éducation ces étrangers. Il est temps de mettre fin à cet inacceptable manque de savoir-vivre. Ajoutons quelques wagons...

Écrit par : Michel Sommer | 22/01/2014

@ M. Sommer :

Peut-être êtes-vous au courant que nos infrastructures sont saturées.

Même la mort dans l'âme, peut-être reconnaitriez-vous que si plus de gens viennent en Suisse, ces problèmes s'amplifieraient encore.

Que pour les résoudre, il faut des investissements colossaux. J'avise simplement que "FAIF" ou pas, si l'initiative est repoussée il faudra envisager le suivant, d'ores et déjà.

Écrit par : Danijol | 22/01/2014

encore faudrait-il qu'il y ait des suisses à Genève. pour voter.

des suisses de vrai de vrai votant en toute intégrité.

j'en suis, mais on n'est pas nombreux.

Écrit par : pierre à feu | 22/01/2014

Je vais peut-être vous surprendre. Certains problèmes que vous soulevez ne sont pas pure invention. En revanche, ce sont les réponses que vous voulez y apporter qui ne sont pas bonnes.

"Yaka" ou Yfokon" n'ont jamais résolu aucun problème !

Écrit par : Michel Sommer | 23/01/2014

Je me contente sur ce billet d'avertir que si ça continue comme cela, il faudra planifier des infrastructures extrêmement lourdes. Je ne crois pas que ce soit du "yaka" ou "yfokon", mais je vous laisse juge.

En revanche vous, vous êtes clairement du côté du "yaka" continuer comme cela et venez, tous et de partout. Et ça, ça va faire mal un jour.

Mais cela me lasse, j'arrête là, merci.

Écrit par : Danijol | 23/01/2014

L'immigration incontrôlée n'est que salariale et opportuniste.

C'est la prochaine bulle de tous pays dits "démocratiquement avancés".

Genève n'est déjà plus qu'un lieu de passage réservé aux salariés de 25 à 45ans.

Écrit par : pierre à feu | 25/01/2014

Un peu de détente ? :-)

https://www.youtube.com/watch?v=mOMYkKLcCrw

Écrit par : Jmemêledetout | 28/01/2014

La nouvelle du jour: Les CFF cherchent des conducteurs de train à l'étranger, n'ayant plus assez d'aspirants locaux au vu de l'explosion des besoins. Si ça n'est pas une fuite en avant ça...

Votants pro initiative UDC du 9 février et/ou Ecopop : Merci encore pour vos votes, même si la seconde n'est malheureusement pas passée.

À continuer comme cela, un jour elle passera, obligatoirement.

(Je passe également ce commentaire sous mon billet "Youpie, 300'000 personnes annoncées en Suisse !")

Écrit par : Danijol | 19/04/2015

Les commentaires sont fermés.