13/11/2013

La plus grande des insécurités à Genève? La route

Nous y revoilà. Encore un. Ces lignes ont été écrites le jour des deux accidents de Châtelaine et de celui des scooters à Chantepoulet. Mais il est grand temps de les publier car à nouveau, un drame. 

Cette fois, à la rue de Lyon. Chaque semaine nous donne son triste lot d'accidents sur les routes, de tragédies. Des morts, parfois, comme l'autre jour, comme hier. Je sais, la société accepte un certain prix à la liberté de se déplacer, pour la Suisse c'est 300 morts par an. Je ne sais pas jusqu'à quand, mais pour l'instant, elle accepte. Je vacille, mais c'est comme ça. Où je n'accepte plus, mais alors vraiment plus du tout, c'est que bien des accidents peuvent être évités.

Ceux causés par des crétins d'un côté, et des chauffards de l'autre. Ces deux caractéristiques se rejoignant souvent, d'ailleurs. Combien de fois n'ai-je pas vu de manœuvres délicates, dangereuses, folles? De vitesses pas respectées? Je ne voudrais pas considérer que je fais tout bien, tout juste, ce serait prétentieux. Mais j'affirme que par rapport à ce que je vois, je ne peux que m'énerver.  

Tout le temps, partout. En conduisant, en marchant. Tenez, voici ce que j'ai vu, rien que ce matin, et je serais bien misérable si je disais des bêtises : Marcheur passionnel chaque fois que je le peux, je ralliais Conches à Plainpalais. J'ai vu au carrefour Athénée un scooter, sans casque. C'était rien moins qu'un ancien président du Conseil municipal, médecin de surcroit. Puis, à la hauteur de la place Claparède, deux vélos passant au rouge. Et enfin, alors que j'arrivais en son centre, où habituellement le Kebab diffuse de bonnes effluves, un autre scooter roulait sur le trottoir.

Tout cela indique que plus personne n'a rien à faire des règles. Entendons-nous bien, un jour arrivera un billet sur l'insécurité relative aux voyous, autant le dire tout de suite ce ne sera pas à l'eau de rose. Mais je n'en démords pas, la probabilité d'avoir un dommage physique par quelqu'un qui ne respecte pas la LCR à Genève est bien plus grande. Pour moi, souvent, c'était par des vélos circulant sur le trottoir. La dernière fois, un angle, j'y arrive, le vélo aussi mais bien plus vite. Seuls mes réflexes et un pas un arrière m'ont épargnés, mais je pense avec colère à la petite dame, au petit monsieur, à la personne triste regardant le sol en marchant, à l'enfant.

Je lance un appel pressant à M. Maudet pour qu'il sévisse aussi sur la route, vite. Chaque infraction à la LCR poursuivie. À commencer par les automobilistes qui klaxonnent et qui ont eu l'honneur d'un autre billet. Parce qu'outre empoisonner la vie de ceux devant qui ils passent, ils démontrent quel est leur niveau d'irrespect des autres, et ça se démultiplie vite, ça. Et j'affirme aussi qu'en roulant normalement, on n'a pas besoin d'utiliser son klaxon et on ne se fait pas klaxonner, j'en témoigne.

Toutes les infractions doivent être sanctionnées. Pas les 5kh en dessus de la limite ou les 10 minutes de stationnement en trop, cela on s'en fiche. Mais les autres, les conséquentes. Pourquoi ne pas engager, au minimum, une patrouille se relayant 24h/24h et circulant en permanence et partout, en véhicule banalisé bien entendu? Les policiers en congé doivent bien voir la différence par rapport à quand ils sont dans leur véhicule de police ! Notre sécurité n'en vaudrait-elle pas la chandelle?

Car si 15 morts par année, sans doute autant de chaises roulantes et des centaines d'autres blessés ne sont pas de l'insécurité, alors rien ne l'est.

Commentaires

Tout à fait d'accord avec vous Mr Maudet réagissez SVP!

Écrit par : Stop!! | 14/11/2013

"Pas les 5kh en dessus de la limite"

Pas d'accord sur ce point. Quand la loi n'est pas respectée, ce n'est pas un accident, mais un délit ou un crime comme dans le cas de la rue de Lyon. Est-ce que voler 5 francs n'est pas du vol?

Écrit par : Johann | 23/11/2013

@ Johann : Pour s'assurer de ne jamais être en dessus des 5kh, il faudrait tellement être fixé sur le compteur que ce serait terriblement accidentogène...

Écrit par : Danijol | 23/11/2013

Désolé, mais ça ne marche pas comme cela. En fonction de la vitesse engagée, du bruit du moteur, de la pression sur la pédale, vous pouvez avoir une très bonne estimation de votre vitesse. Et 50km/h est une limite maximale à ne pas dépasser. Vous pouvez rouler confortablement entre 40 et 45 km/h. Je ne connais aucun panneau indiquant 55 km/h comme vitesse maximale. D'autant plus que les tachymètres généralement indiquent une vitesse plus élevée que la vitesse réelle.

Et les conducteurs savent très bien quand ils sont au-dessus de la limite: je connais un radar en montée. Combien de fois j'ai pu observer les feux stop s'allumer à son approche... alors que simplement lever le pied de l'accélérateur n'aurait pas suffi à ramener la vitesse à 50km/h... Donc non seulement ces conducteurs savaient pertinemment qu'ils étaient au-dessus de la limite, mais ils ont bien dû freiner et regarder leur tachymètre en même temps pour savoir s'ils déclencheraient la photo.

Ce sont ceux qui ne respectent pas la LCR qui sont accidentogènes. Vous devriez aussi parler des distances de sécurité très peu respectées...

Écrit par : Johann | 23/11/2013

@ Johann : Je parle de l'ensemble des comportements risquant de provoquer des accidents, y compris le non respect des distances de sécurité bien entendu, qui peut d'ailleurs avoir des conséquences autrement plus graves que de rouler à 55 au lieu de 50.

En tout état de cause il faudrait déjà arriver à mettre hors d'état de nuire les fous qui roulent à 80 ou 100 au lieu de 50.

Merci de vos commentaires en tout cas !

Écrit par : Danijol | 24/11/2013

Les français roulent comme des salauds : ils collent au cul, ils dépassent n'importe où, ils ne respectent pas la signalisation,ils n'indiquent pas leur direction dans les giratoires, ils ne sont pas courtois. Les genevois roulent de plus en plus comme les français pour ne pas rester en reste, les vaudois sont stressés par la circulation à Genève et roulent comme des chiens dans un jeu de quilles. Il faut remettre de l'ordre dans tout ça. Policer la route, au lieu de compter les morts. Y en a mare de cette jungle

Écrit par : norbertmaendly | 25/11/2013

@ norbertmaendly : Je publie tous les commentaires, qu'ils me plaisent ou non. Avec parfois une réaction de ma part. Pour le vôtre, envie de vous dire bravo et merci.

Écrit par : Danijol | 25/11/2013

Ne m'en voulez pas, c'est sûrement parce que je passe souvent là où la Ferrari s'est encastrée dans le mur du CMU ce matin :

Pauvre con! et peu m'importe ton état de santé! Mais bonne nouvelle tout de même, personne sur le trottoir qui a été fauché.

Et au fait, je me demande si, vu que cette sale bagnole est magnifiquement détruite, nous allons arrêter d'entendre dans le quartier cette voiture qui régulièrement vrombit.

Ce serait encore une autre bonne nouvelle, la troisième, si l'on compte bien.

Écrit par : Danijol | 10/12/2013

Ca fait du bien de lire que ces conducteurs sont cons, vous inquiétez pas. Je pense même que 90% des gens le pensent...

Et puis forcément, conduire une Ferrari, déjà en soi... :S

Écrit par : VEG | 12/12/2013

@ VEG : Oui, vous avez raison...et hormis les Ferrari, je vais m'autoriser à dire encore autre chose ici aussi, que j'ai remarqué depuis longtemps :

Il est exclu de généraliser, mais lorsque vous voyez une BMW de couleur noire, méfiez-vous.

Ce sera écrit quelque part au moins.

Écrit par : Danijol | 12/12/2013

Allez, puisqu'hier c'était Noël, informons de ce que j'ai vu sur les routes.

En fin d'après-midi, je longeais le quai Wilson, direction Sécheron, dans la file et à vitesse normale. À la hauteur du Palais Wilson, vous avez une présélection pour tourner à gauche dans le parking du même nom.

Celui qui était derrière moi a commencé le dépassement de toute la file via la présélection pour tourner à gauche. Et a continué tout droit jusqu'aux feux, sans oublier le coup de klaxon sur celui qui ne s'attendait pas à le voir débouler ainsi. Rien moins que ça.

Comme j'ai décidé que les crétins ne s'en sortiraient plus impunément avec moi, je dis ici que c'était une Golf gris clair avec plaques GE 714'000, les trois "0" remplaçant les 3 vrais chiffres. On verra si un jour j'écris tous les vrais numéros ici.

Puis, sur l'autoroute, alors qu'il tombait des trombes d'eau et que la vitesse ne pouvait guère dépasser les 100kh, des gens qui dépassaient allègrement, et bien entendu, plein d'égards, se rabattaient rapidement pour vous doubler la quantité d'eau sur le parebrise.

Même chose au retour, de nuit cette fois.

Puis, ce n'est pas fini (je vous dis c'était Noël...), vers minuit des coups de klaxons devant moi, parce que l'un n'avait pas compris que les feux ne viennent pas forcément verts pour tourner, au même moment que ceux pour aller tout droit. Et, un peu plus loin, un autre parce que quelqu'un tardait un peu à démarrer au vert.

Voilà où nous en sommes. Bien des exemples s'il en fallait encore que nous n'avons décidément pas à faire là à des lumières. Disons le comme ça puisque c'était Noël.

Tiens! Ca me donne une idée tout ça. Nous en reparlerons...

Écrit par : Danijol | 26/12/2013

Bonjour,

Habitante du centre-ville, je n'ai heureusement pas besoin de voiture.

En revanche j'aimerais groumer contre ces ABRUTIS qui croient utile, à 4 ou 5 heures du matin, qui d'enclencher sa sirène de police, qui d'enclencher sa sirène d'ambulance - alors qu'il n'y a personne sur la chaussèe ou au feux tricolores.

Ces casseurs de sommeil sont des salopards!
Qu'on ne me fasse pas avaler qu'à 4 ou 5 heures du matin il soit necéssaire d'abuser de la trompe!

Enfin, mon voeu le plus cher : que les bavettes soient obligatoires sur tout véhicule. Rien de plus incivique que le crétin qui se rabat juste devant, par temps de pluie, en vous balançant la pluie ou les gravillons, la boue ou la papette salée dans le pare-brise. Même comme passagère, je trouve cela franchement dégueulasse comme comportement. Vite, des bavettes obligatoires.

Un dernier mot : ces imbéciles de cyclistes sur les trottoirs du pont du Mt-Blanc, ne pourraient-ils pas traverser sur celui de l'île Rousseau et épargner des frayeurs aux piétons? Je me suis faite heurter à quelques reprises, c'est l'horreur.

Oui, l'insécurité morale et physique, c'est la route, ici.

Écrit par : Candice Allaman | 26/12/2013

@ Candice Allaman : Bonjour à vous, vous évoquez (un peu durement peut-être) plusieurs des problématiques dont j'ai parlé ici, merci beaucoup.

Je ne sais si vous l'avez vu, j'ai un billet aussi sur les sirènes d'ambulance, et un autre sur les klaxons. Le 1er est riche en commentaires, je sais que des gens sont à bout avec cela, je n'aurai de cesse de le répéter, d'aviser, pour ne pas dire avertir. Le vôtre suit la tendance.

Chaque contribution est importante, merci encore.

Écrit par : Danijol | 26/12/2013

J'entends à l'instant l'avocat Jacques Roulet sur Léman Bleu s'étonner que 82 chauffards aient été désignés comme tels sur "le seul territoire de Genève" l'an passé, suite à l'introduction de Via Sicura, ce serait un chiffre énorme.

Non Monsieur, il s'agit là de 82 chauffards qui ont été PRIS EN FLAGRANT DÉLIT ROUTIER GRAVE par des appareils ou des policiers. Tous les autres, ils sont malheureusement passés entre les gouttes, et ils nuisent encore.

Et il y en a beaucoup.

Écrit par : Danijol | 10/03/2014

J'apprends par le 19:30 qu'il y a désormais une Brigade des incivilités de la route à Genève qui tourne en permanence depuis mars de cette année. Excellente nouvelle !

Mais qu'ils n'oublient pas de sanctionner ce qui empoisonne le plus une ville, de grâce : Les klaxons. En effet, si chaque autre infraction peut causer un soucis local, les klaxons eux s'entendent par des centaines de personnes à la ronde.

Écrit par : Danijol | 01/12/2014

Les chiffres pour 2014 viennent d'être publiés. 1'300 accidents avec blessés, et 11 morts.

J'avance une cause, que je développe plus sur ce billet :

http://autreregard.blog.tdg.ch/archive/2014/11/27/police-insecuritaire-un-odre-de-service-ferme-m-maudet-262249.html

Écrit par : Danijol | 15/04/2015

Danijol, je vais vous choquer.
Alors que je suis un professionnel de la route, je grille systématiquement les feux lorsque je circule à vélo.
Je ne fais pas cela pour gagner du temps, mais pour libérer la voirie et permettre aux autres véhicules de démarrer lorsque le feu est vert sans devoir attendre que les cyclistes remontent sur leur selle et se stabilisent avec une force centrifuge suffisante pour être en équilibre.
Et je loue tous ceux qui en font de même lorsque je suis au volant de mon taxi.
A Bâle, les autorités ont enfin lancé le tourné à droite au rouge pour les cyclistes.
Comment imaginer une seule seconde qu'un cycliste prenne des risques inconsidérés dans sa position si vulnérable. Aucun cycliste qui grille un feu le fait sans avoir vérifié qu'il ne mettait personne en danger et lui en premier.
L'art de la route, c'est une caricature de l'art de vivre ensemble qui se cristallise par des positions aussi figées que la vôtre dans ce billet.

Écrit par : Pierre Jenni | 15/04/2015

@ P. Jenni: Vous ne me choquez pas, cette mesure m'a parue intelligente, et je me suis dit que si c'était moi aux commandes, je la ferais au minimum analyser en détail. Par contre je trouve que vous critiquez bien vite (ici et ailleurs).

La route à Genève a donc fait 1'300 blessés et 11 morts l'an passé. Avoir une ligne dure sur cela n'est à mon avis pas être figé, mais peut-être qu'un professionnel de la route considère que c'est juste un dommage collatéral.

En tout cas, que n'entendrait-on pas si on avait ces mêmes chiffres concernant l'insécurité...

Écrit par : Danijol | 15/04/2015

@P.Jenny:
Sans être professionnel de la route, je roule quotidiennement quand même. Je ne suis pas d'accord avec vous, et je vois souvent des cyclistes faire des manoeuvres dangereuses (hier, j'ai dû freiner pour un gnolu qui s'est déplacé de la piste cyclable sur la route...alors que la piste cyclable continuait, et qu'il ne tournait pas à gauche. Cela sans un signe, je n'ai eu que le temps de freiner...d'autres fois, passer au rouge à un petit carrefour vers chez moi, sans voir le trafic perpendiculaire arriver ...de nouveau freinage d'urgence....
Alors, le tourner à gauche, je suis entièrement favorable, mais la loi de la jungle, non.

Écrit par : bb | 15/04/2015

Les commentaires sont fermés.