14/09/2013

Putains d'Harley-Davidson !

Ces lignes sont nées un peu après minuit, à Verbier. Avec le détestable bruit des Harley. Laissées de côté, elles ont été reprises un peu avant 8 heures du matin. Avec le détestable bruit des Harley, déjà.

Cela fait longtemps que je voulais parler du sujet mais je n'ai fait que l'effleurer jusque là. Le bruit infâme de ces motos qui peuvent vous réveiller des quartiers entiers en pleine ville. Nombre de fois, j'ai été irrité par ce son gênant, perturbant, à Genève ou ailleurs. En particulier par ce conducteur qui, près de chez moi, arrive le soir et n'oublie jamais de donner le dernier coup de gaz juste avant de...couper le moteur. Une recherche de virilité probablement. Une sacrée dose de bêtise en tout cas.

Mais là, venant pour la deuxième fois de ma vie à Verbier prendre quelques jours de repos et de calme, las ! Une réunion de Harley-Davidson. Pétaradantes, vous les entendez de loin monter la route pour accéder au village, ou en descendre et, bien sûr, y circuler. Dire qu'il y a peu, ici, c'était un festival de musique classique. Le choc frontal. La Belle et la Bête. Je recommande à tous ceux qui aiment le raisonnable d'éviter Verbier à ces dates, moi ça m'en a fait partir plus vite que prévu.

Je ne sais pas s'il est vraiment intéressant de faire une analyse du pourquoi l'être humain a plaisir à enfourcher ce genre d'engins si bruyants et fumants. Mais hier soir j'entendais au journal télévisé de la RTS qu'une grande marque de ventilateurs faisait tout pour rendre ses appareils plus silencieux encore. C'est fou, dans la vie, les paradoxes qu'il peut y avoir ! Des appareils discrets rendus plus discrets, et ça. Et c'est fou aussi de remarquer l'allure, la dégaine des gens qui conduisent ces motos. L'on peut sans rien perdre autant fermer ses yeux que l'on doit fermer ses oreilles.

Moi, depuis tout jeune, j'ai été irrité par ces bruits. Et je sais qu'énormément de gens aussi. Ici ou là, j'ai émis l'idée que des politiciens aient le courage de les interdire, tout simplement. Le rapport liberté individuelle-nuisances est indéfendable avec ce genre d'engins.

Fin de matinée, toujours aussi bruyante. Je n'aime pas ce mot, mais je le lâche : Putains d'Harley !

Commentaires

Bonjour,

Je trouve que c'est un sujet qui vaut la peine de s'y pencher. Pourquoi pas ?

Moi aussi ça m'irrite fortement quand je suis chez moi, que j'écoute de la musique ou regarde la télé et qu'un engin très bruyant passe dans la rue. Ça peut être une Harley, une sportive gros cube, un quad, voire même un bête vélomoteur. Car oui, parfois un simple vélomoteur peut être aussi bruyant qu'une Harley. C'est un son qui va chercher plus dans les aigus, mais tout aussi dérangeant.

Je ne pense pas que tous ces gens sur leurs machines se rendent compte du bruit qu'elles font et du dérangement qu'elles causent. J'ai aussi, dans une autre vie, eu une petite moto. Et bien je ne souviens pas m'être plus préoccupé du dérangement que je pouvais causer à mes voisins. Maintenant, je ne pourrais plus.

Écrit par : Fufus | 15/09/2013

Bonjour à vous,

Oui sur le fond vous avez raison, mais je trouve que le reste des engins que vous avez cités fait du bruit si le conducteur est spécialement bête ou alors, si mal réglés. En revanche, les Harley ont comme caractéristique de base de faire du bruit dès l'allumage...

Et voyez-vous, j'ai entendu des étudiants devenir rouges de colère à cause des Harley. Comme quoi même les jeunes peuvent être irrités par ça...

Merci de votre visite et commentaire !

Écrit par : Danijol | 15/09/2013

Tout à fait d'accord avec vous. La Ville fait des efforts pour changer le revêtement des routes et mettre en place une meilleure isolation sonore des bâtiments. C'est très bien, mais pour moi les vraies sources de nuisances sonores sont les motos et les scooters (suivi des ambulances et des bus mais c'est un autre débat).

Je trouve vraiment ahurissant que des gens puissent faire autant de bruit sans être inquiétés par la Police.

Comment faire pour lutter (sans violence) ?

Écrit par : Guillaume | 16/09/2013

"Les Harley, les motos de ceux qui n'aiment pas les autres". Lu à l'instant sur un blog, reporté ici illico avec mes félicitations à l'auteur.

Écrit par : Danijol | 02/10/2013

C'était de moi. Et le pire et le plus incroyable, c'est que ces "bikers" d'opérette sont tous, à l'instar de cette andouille de Barthassat, de bons bourgeois, avocats, notaires, médecins et droguistes (celui de mon bled, tiens).
C'est vraiment le plus gros défaut de l'humanité : le ridicule ne tue pas.
Vous me direz, il ne resterait plus grand'monde...

Écrit par : Géo | 02/10/2013

Ces jours ils semblent tous dehors ces couillons à bord de leur motos bruyantes, ils m'imposent leur bruit, plusieurs fois par jour, donnant sur une rue. Ils ont l'air tout fiers, c'est à ces moments là qu'on voit à quel point l'être humain est con. Un jour quelqu'un pêtera un plomb ce sera bien normal presque réjouissant. Merci.

Écrit par : MD | 09/04/2014

Bonjour, je reviens me plaindre chez vous... Déjà tous dehors, ces couillons en Davidson. Plusieurs par jour, ce matin tôt, le soir. Je ne supporte plus, vraiment j'espère un jour que quelqu'un se lâche et que toute la presse en parle. Ca fera peut-être changer les choses.

Écrit par : MD | 15/04/2015

Le sujet m'interpelle. Ma soeur et son mari ont une Harley. J'adore les courses de moto et j'ai fait le championnat suisse de pocketbike avec Aegerter, Kummenacher et Lüthi, avec un podium à Genève.

Tout est dans la tête. J'ai aussi souvent pesté sur la brute épaisse qui fout les gaz la nuit avec un engin auquel il a enlevé les silencieux pour se faire remarquer.
Aujourd'hui il me fait sourire. Il me permet de développer la compassion, il me donne l'envie de l'aider à comprendre. Et surtout, il ne me dérange plus.

Essayez ! Vous verrez. La prochaine fois que vous serez heurté par une telle agression pensez-y et vivez avec une belle surprise le sourire qui s'imprimera sur votre visage.

Écrit par : Pierre Jenni | 15/04/2015

la prochaine fois que je vois une harley garé je lui mets du caca de chien sur les poignées.

moi aussi je peux faire chier!

Écrit par : Joanna | 15/04/2015

@ P. Jenni: Je laisse MD réagir mais moi je vous dis, allez demander à Guantanamo ceux qui se sont fait torturer par le bruit (oui, oui...même juste avec de la musique, parfois), si c'est seulement dans la tête!!

Alors là, vous me laissez coi!

Écrit par : Danijol | 15/04/2015

Je suis tombé, par hasard, sur ce blog qui m'a fait sourire.., en fait non, il m'a fait carrément rire.
Je crois que tous ceux qui ont écrit des messages ainsi que l'auteur de cet article sur Verbier, ne comprennent en rien la culture "bikers" et bien entendu, le fait de rouler en Harley Davidson ou en Indian.
Des abrutis, il y a en partout cher(e)s lecteurs(trices), autour de vous, dans vos relations de travail, dans votre famille proche et peut-être VOUS, sans vous rendre compte.
Le fait de rouler sur ces machines, qui ont chacune un bruit particulier, ne correspond en rien à ce que j'ai pu lire ci-dessus, bien au contraire.
Vous faites partie de la minorité d'intolérants à tout. Vous ne supportez rien, les jeunes, les moins jeunes, les vieux, enfin tout... je ne sais même pas si vous arrivez à vous supporter... vous voulez vivre dans un monde rien qu'à vous, une monde utopique qui doit vous correspondre... heureusement pour l'humanité, vous n'êtes qu'une minuscule minorité insignifiante sur notre planète.
Revenons aux Harley et autres engins similaires. Sachez que le monde des bikers est une grande famille dans lequel règne le respect des uns aux autres et dans lequel des gens comme vous sont d'office exclus. Que vous rouliez en Suisse, en Europe ou ailleurs dans le monde, vous serez toujours accueillis avec ce respect... ce qui ne doit pas être votre cas, puisque vous devez être des associables.
Cela quelques années que je roule sur Harley Davidson et durant toutes ces années, je n'arrive pas à énumérer le nombre de rencontres que j'ai faites et pas seulement dans le monde des bikers, mais aussi auprès de la population (dans laquelle vous ne faite pas partie)... eh oui, lorsque vous vous arrêtez dans un village, avec 20, 30, 50 ou plus de bécanes, combien de personnes s'approchent de nous, viennent admirer ces bécanes toutes différentes des unes des autres, écouter le bruit particulier des échappements, nous demander d'où on vient, où l'on va, etc... et des gens de tous âges, des petits enfants, des grand-parents, des mamans qui veulent que le rejeton se fasse prendre en photo sur une brêle... des exemples et des photos, j'en ai des quantités.
Alors, avant de cracher votre venin sur nos motos, notre façon de s'habiller, nos tatouages et notre façon de vivre... analysez-vous et vous verrez que vous avez manqué quelque chose dans votre pauvre vie... la tolérance...
Sur ce... je vous laisse continuer votre chemin et moi le mien....
Et, la prochaine fois, cher ami, avant de vous rendre à Verbier, jetez un coup d'oeil sur le calendrier des manifestations de la station... les dates de la concentration Harley Davidson sont indiquées.

Écrit par : Sergio | 22/01/2016

Quand je lis un truc pareil, je me dis que je rêverais de pouvoir vous empoisonner l'existence comme me (nous) l'empoisonnent les utilisateurs de ces engins.

Je m'en fiche de votre respect mutuel, ce n'est assurément pas en dérangeant et irritant autant de monde à chacun de vos passages que vous pouvez parler même d'ébauche de bribes de respect.

Toutefois merci de votre (long) message et bonne route... et partez vite.

Écrit par : Danijol | 22/01/2016

Il nous donne son adresse, ce Sergio, pour que je puisse aller le réveiller moi aussi à chaque fois qu'une Harley ou similaire me réveille? Sur la tête de mes enfants, pas une fois de plus, mais pas une de moins non plus. Tu la laches dis?

Écrit par : AdM | 24/01/2016

@Joanna,
J'ose espérer pour vous que vous n'avez pas de chien, car ça me ferait bien plus chier de marcher dans la merde du votre que de nettoyer la poignée de ma bécane :-)

Et pour ce qui est du bruit... je vous conseille vivement d'aller faire un tour en Autriche, plus précisément à Faakersee (Carinthie) qui accueille, chaque année au début septembre, la plus importante concentration d'Harley Davidson en Europe (près de 100'000 bécanes !!!), sans souci pour les populations avoisinantes... Ah oui, j'oubliais de mentionner que les propriétaires d'Harley font marcher le business... tous les hôtels de la Carinthie sont complets durant la semaine et les quelques 120'000 bikers (mais oui, on vient aussi avec nos épouses) engendrent près de 100 millions d'euros pour la région. Voilà aussi pourquoi, les gens et les autorités aiment les Harley Davidson....

Écrit par : Sergio | 26/01/2016

Bonjour Danijol et AdM,
Je suis aussi curieux de savoir où vous habitez... en ville, à la campagne, au bord d'une route cantonale, au-dessus de l'autoroute, proche de GVA !!!!
Pour votre information, j'habite un petit village gruérien dans lequel roulent une bonne quinzaine d'Harley Davidson. Nous n'avons aucun problème avec la population qui est même favorable à l'organisation d'un meeting....
Dans ce petit village, nous avons une population hétérogène composée de tous les milieux sociaux et il y a même des agriculteurs (des paysans pour ceux qui habitent la ville) avec des vaches et... des cloches autour du cou de celles-ci.
En vous dédiant ces quelques lignes, je pense que vous faites partie de ceux qui ne tolèrent pas le son des cloches des ruminants, voir celles de nos églises.
Alors, cher AdM, je vous laisse deviner dans quel village fribourgeois j'habite et je vous invite cordialement à me rendre visite, non pas pour s'engueuler, mais pour vous offrir une bonne tartine de cuchaule accompagnée de moutarde de bénichon et d'une bonne tasse de café au lait de la Gruyère.

Écrit par : Sergio | 26/01/2016

@ Sergio: Et vous, surtout ne pas vous remettre en cause, et continuer de penser que le vacarme que vous faites est aussi délicat qu'un ronronnement de chat.

Merci pour votre invitation, je connais tout cela en plus. Mais ne parlez pas pour moi, aucun des autres bruits que vous citez ne me gêne.

Salutations!

Écrit par : Danijol | 26/01/2016

Tout est dit dans ce très bon blog, dans les posts de commentaires et dans celui de Sergio dont la candeur témoigne de la grande qualité de son raisonnement et nous démontre par A + B la mentalité du monde des "bikers", en résumé :

...une grande famille qui respecte les uns et les autres mais dont sont exclus d'office ceux qui ont le malheur d'avoir un avis différent !

Bonjour la contradiction !

Mais rien de plus logique puisque nous sommes "des intolérants à tout" qui ne supportons rien !

Je m'arrête là, heureusement pour Sergio, le ridicule ne tue pas.
Motards d'opérette, uniquement capables de rouler en ligne droite et dont la seule fierté est de claquer du fric pour des accessoires fabriqués en Chine ou en Asie et faire plus de bruit que leur collègue, ces "bikers", le bruit mis à part, me font plus sourire qu'autre chose.
Quand je les vois en file indienne, transpirant sous leurs cuirs, le ventre s'appuyant sur le réservoir et les cheveux gris dépassant du casque où s'abritent leurs oreilles bien protégées par des tampons auriculaires, je me dis qu'à leur âge on ferait tout pour jouer aux jeunes.
Mais bon, à chacun son plaisir, soit.
C'est seulement dommage que le leur impose, à des milliers de gens, une pollution sonore énorme, "hors-la-loi", loi qu'ils bafouent en toute impunité. Au contraire du pauvre ado qui a voulu mettre un pot de détente sur son scooter, car lui sera rapidement remis à l'ordre par la police.
Deux poids deux mesures, sans que personne n'ait pu jusqu'ici m'expliquer la raison de ce traitement différencié.
Amitiés à tous, un "associable" (!) de service

Écrit par : A. Piller | 27/01/2016

Je ne me remets pas en cause et tous les auteurs de ce blog non plus, chacun campe sur ses convictions.
Cependant, je vous invite à consulter le site d'échanges de vidéos Youtube et y taper les mots-clés suivants : harley davidson rally ou european bike week faakersee ou encore, plus près de chez nous : swiss harley days lugano... pour vous donner une idée d'une concentration de Harley Davidson.
Verbier n'est qu'une petite concentration qui a fortement dérangé l'auteur de ce blog et je peux le comprendre, car vouloir passer un weekend tranquille dans cette belle station valaisanne et se trouver au milieu de quelques centaines d'Harley ne fut pas le plus beau des weekends pour ceux qui n'aiment pas.
Par contre, que dire du Swiss Harley Days à Lugano qui attire, chaque deux ans, plus de 20'000 Harley Davidson dans la rade du Paradiso et qui déplace, surtout, quelques 40'000 curieux...presque la quasi population de cette magnifique ville...
Sur ces belles paroles, je vous souhaite de belles journées ensoleillées.

Écrit par : Sergio | 27/01/2016

@ Sergio: Oui, sauf que c'est vous qui imposez aux autres votre jouissif vacarme.

Restons-en là, au moins vous le savez maintenant, c'est toujours ça. Bye!

Écrit par : Danijol | 27/01/2016

Bizarre votre problème: vous roulez où? car à Genève. depuis longtemps. Pour les sportives c'est chicane ou amendes obligatoires. et bien sûr ça, c'est appliqué!.

check on
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/contraventions-prennent-ascenseur-geneve/story/26800158

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 28/01/2016

Sergio@ Je comprends qu'on puisse aimer la moto, bien que de nos jours, je pense qu'il y a trop de circulation en général pour que cela en vaille la peine. Mais la Harley n'a qu'une qualité : faire beaucoup de bruit. On a vraiment l'impression que ceux qui sont dessus n'aiment pas vraiment la moto, ils aiment faire beaucoup de bruit. C'est parfaitement détestable.
Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, nous sommes chaque année plus nombreux dans ce pays. Le temps où on pouvait faire n'importe quoi est fini, c'est le prix à payer quand on vote pour les partis qui veulent une Suisse à douze millions d'habitants.

Écrit par : Géo | 29/01/2016

@A. Piller,
Il me semble que vous avez une profonde méconnaissance du milieu des bikers et de la Harley Davidson ou des cruisers d'autres marques (Indian, Guzzi et sans compter les japonaises).
Vous nous traitez de motards d'opérette incapable de rouler autrement qu'en ligne droite, le bide posé sur le réservoir et cheveux gris dépassant du casque...
Je crois que vous devez confondre les propriétaires d'Harley avec quelques gugus qui ne savent rien faire d'autre que le quai d'Ouchy (Lausanne) ou le quai Wilson (Genève) avec des machines préparées sur mesure et qui coûtent certainement plus cher que votre voiture... mais oui, ils existent ceux-là, comme existent des bobos qui se la pètent dans des bagnoles de luxe ou d'autres qui portent des vêtements de grands couturiers, accoudés dans les bars à vin de nos capitales cantonales... mais oui, cher Piller (femme, homme !), la société est ainsi faite et ne peut pas être à votre image qui n'est certainement pas celle d'un saint(e).
Pour votre gouverne, la grande majorité des propriétaires d'Harley roulent certainement plus que vous et par tous les temps (en moyenne, plus de 12'000km/an, pour ma part, plus de 17'000km). Rouler ne veut pas dire se déplacer en ville ou sur autoroutes, bien au contraire... rouler veut dire partir à la découverte d'autres régions et si possible, en passant par les petites routes peu fréquentées (le gps est fait pour ça). On ne roule pas seulement les WE, mais on part en vacances avec nos motos, on se rend dans des concentrations (la prochaine grosse sortie, ce sera Montalivet-les-Bains/Médoc, puis traversée des Pyrénées et retour via l'Ardèche, plus de 3'000km sur 9 jours)... est-ce que vous pouvez en dire autant... certainement pas... Vous, vous partez en vacances au soleil, en avion (eux ne font pas de bruit)...
Mais vous n'avez rien compris et ne comprendrez rien à ce milieu... alors, avant de formuler des critiques, je vous conseille d'essayer une fois de vous immerger dans ce monde qui contrairement à ce que vous pensez, n'exclue personne, bien au contraire.
Quant au problème de Genève et ailleurs (Berne, Zürich, etc...), nos échappements, contrairement à ce que vous pensez, sont homologués, les chicanes (sourdines) aussi.

Écrit par : Sergio | 29/01/2016

Hahaha que de rigolade. Je propose à tout ceux qui aime pas les Harley de venir habiter dans la Broye et vous aller adorer les Harley et détester les avions.

Écrit par : Toxic Alex | 29/01/2016

Haha vous me faire rire les intolérants de notre belle société il faut venir dans la Broye et je peux vous assurer que vous allez adorer les Harley apprêt avoir entendu tout la journée les avions de l'armée

Écrit par : Toxic Alex | 29/01/2016

@ Toxic Alex: Je peux aussi vous répondre, car vivre dans la Broye...c'est quelque chose que je connais aussi, ce n'est pas pour rien que l'un de mes billets en parle, d'ailleurs.

C'est vrai que les avions font un bruit fort là-bas, sauf exception que la journée. Mais s'il vous plait, ne considérez pas que d'être victime d'autres bruits plus ou moins forts vous ferait accepter sans sourciller ceux des motos, en particulier des pires d'entre elles.

Je doute même fort que les riverains de Cointrin ou d'autres aéroports soient plus "tolérants" à leur égard d'ailleurs. A vous dire la vérité, moi avec une moto, j'éviterais même d'aller faire le malin sous leurs fenêtres...ou de celles de Payerne.

Écrit par : Danijol | 29/01/2016

@Géo,
Vous dites que ces "bikers" d'opérette sont tous, à l'instar de cette andouille (insulte ! parce que vous n'osez pas écrire ce "tdc") de Barthassat, de bons bourgeois, avocats, notaires, médecins et droguites... aïe, dans votre énumération, vous avez oublié les rentiers et les retraités...
Vous faite fausse route Géo (trouve tout ou rien), la majorité des bikers sont issus de la classe moyenne et ouvrières... eh oui, mon cher, bien des bikers se serrent la ceinture pour assouvir leur passion... posséder une Harley et rouler...
Il se trouve que peut-être, votre employeur, votre chef ou un de vos collègues roule en Harley... alors, si c'est le cas, j'aimerais que vous alliez vers lui, yeux dans yeux, le traiter d'andouille, voir de "tdc"... et après, vous revenez sur ce blog nous expliquer sa réaction...

Écrit par : Sergio | 29/01/2016

@Danijol,
ça veut dire quoi "moi avec une moto, j'éviterais même d'aller faire le malin sous leurs fenêtres (riverains de Cointrin ou autres aéroports)... ou de celles de Payerne".... ce sont des menaces !!!!

Écrit par : Sergio | 29/01/2016

Encore un bobo qui ne supporte pas le bruit des cloches des vaches devant son chalet de Verbier et celui des Harley sur la route...Retourne dans ta capitale et bouffe des particules fines

Écrit par : Le Botaniste | 30/01/2016

@ Le Botaniste: Jamais un commentaire ne m'aura fait autant rire, franchement merci :)

(Et pour "mon chalet de Verbier", même pas en rêve, donc).

Écrit par : Danijol | 30/01/2016

Ne pensez-vous pas que c'est une question d'éducation ou de respect (mot très employé de nos jour et le plus souvent sans en connaître la signification) du conducteur de la moto. J'ai des voisins qui ont des motos dont un une Harley qui roulent beaucoup en partant tôt le matin ou rentrant tard le soir et qui ne sont pas des obsédés de la poignée des gaz, et qui ne réveillent pas tous le coin en faisant joujou pour enquiquiner le monde. A mon avis c'est ça le problème, on est bien élevé ou malotru.

Écrit par : grindesel | 30/01/2016

Je serais curieux de savoir pourquoi vous ne publiez pas ma réponse à Sergio...

Écrit par : Géo | 30/01/2016

@ Géo: Je publie tout et même si je ne suis pas en permanence sur la gestion des commentaires, là je n'ai rien en suspens... problème technique ? Merci de renvoyer et elle lui sera servie sur un plateau.

Écrit par : Danijol | 30/01/2016

@grindesel
Mais je suis à 100% d'accord avec vous, éducation et respect. Le fait de posséder une Harley n'ouvre pas grand la porte à tous les excès et incivilités.
Que je parte tôt le matin ou que je rentre tard le soir, je fais toujours en sorte de ne pas mettre de gaz et de rouler en 3ème, quasi sur le ralenti de ma bécane, ceci afin de préserver mes voisins d'un bruit qui n'est pas forcément à leur goût.
Cependant, quant à faire le procès des bikers qui roulent Harley, comme c'est le cas dans la quasi-totalité des commentaires de ce blog, il y a un pas que je ne franchirais pas, car que dire que tous les excès que nous offrent notre société.
Que dire des gens qui possèdent des grosses américaines (Mustang, Camaro ou autres pick-up du style RAM 1500 ou 2500), qui dire de ceux qui possèdent des bolides (Ferrari, Lamborghini, Porsche, BMW ou Mercedes), et pour sortir du milieu mécanique, que dire de ceux qui hurlent dans les rues à la sortie des boîtes ou des bars, etc....
Il y a des connards à tous les niveaux, même dans mon milieu et il est vrai que j'ai de la peine à m'identifier à ces jeunes qui possèdent des Harley juste pour le fun et surtout, pour mettre des gaz inutiles afin de faire péter les pots....
Mais, notre société actuelle est ainsi faite, il y a ceux qui tolère ou accepte ces inconvénients et ceux qui ne les acceptent pas ou plus...
On peut ouvrir le débat, mais ce sera sans fin...

Écrit par : Sergio | 01/02/2016

Le débat risque d'être sans fin, donc il faut y mettre un terme... en tout cas, moi je me retire sans manquer d'adresser cet ultime commentaire.
Le problème, avec les psycho-rigides (la majorité des intervenants sur ce blog) est que vous propagez une intolérance à tout et pas seulement aux bruits des échappements des Harley Davidson.
Vous devez être intolérant à toutes formes de bruits, qu'ils proviennent d'engins mécaniques, de la musique un peu fort, des cris d'enfants qui jouent dans le quartier (comme cette pôvre genevoise qui voulait interdire la patinoire publique de son quartier)... vous rêvez d'un silence total au-delà de 22.00 jusqu'à 07.00... pour votre confort personnel...
Alors .... FTPR...

Écrit par : Sergio | 01/02/2016

@ Sergio: Vous n'arrivez pas à comprendre que le fichu bruit que vous faites est parmi les plus forts que l'on puisse infliger aux autres, hormis une perceuse dans un mur je pense. Mais je ne suis même pas étonné.

Et en effet, arrêtons le débat ici.

Écrit par : Danijol | 01/02/2016

Chez les conducteurs de Tmax, même Xmax, la mode est d'enlever la chicane. Le bruit dépasse celui de 3 camions. Il en passe plusieurs sur la Pictet-de-Rochemont et souvent, c'est le même qui fait plusieurs passages surtout le vendredi. Car quand je vais sur le balcon, je n'oublie pas les jumelles et, j'ai fait une belle liste que je vais mettre sur fb....

Écrit par : Gerard Helwig | 01/04/2016

Ces bikers ne sont que des égoïstes indignes de vivre en société.
Dans quinze jours va commencer l'eurofestival de Saint-Tropez. Comme chaque année je vais déménager pendant 2 semaines car c'est devenu insupportable.
Comment admettre qu'une seule personne puisse créer plus de nuisances qu'un bus de 60 personnes ?
Très drôle également d'être traité d'intolérant! Qui est intolérant ? Celui qui est agressé par le bruit ou celui qui considère anormal de pas tolérer le bruit?

Écrit par : canivet | 11/04/2016

Les commentaires sont fermés.