10/01/2013

Propreté et incivilités : Et si l'on osait vraiment frapper fort?

La propreté à Genève n'est plus ce qu'elle était, ça fait longtemps qu'on le sait malheureusement. En forme de mini consolation, mais vraiment minime juste pour ne pas perdre espoir, j'ai vu bien pire ailleurs et entendu de similaires constatations pour d'autres villes. Et à Lausanne ces jours, pour un problème de taxe poubelle, les trottoirs ressemblent à ceux de Naples.

Mais revenons à Genève. Hier vendredi 11 janvier, sur un trajet d'à peu près 400 mètres, il m'a été donné de voir au moins 3 déjections canines en plein milieu des trottoirs que je parcourais. Et je ne fais pourtant pas partie des gens tristes ou timides au point de ne regarder que les trottoirs lorsqu'ils marchent. Je passe les détails. Et voilà qu'aujourd'hui, sur la rubrique "Signé Genève", je découvre l'état des poubelles post-fêtes avec d'explicites photos à l'appui. Je ne vais pas attendre ma troisième déconvenue pour réagir.

Pourtant, il m'avait semblé que depuis quelques temps la situation s'était améliorée. Un certain magistrat étant passé par là. Non que nous vivions à Dubai ou Singapour, oh non! Pour eux, l'ensemble de l'Europe continentale ressemble plutôt à une vaste déchetterie. Mais ça allait mieux. Moins de débarras sauvages (ce qui semble perdurer), moins de saleté, les traces de ceux qui se répandent à la bombonne sur les murs effacées sans états d'âme ni amertume.

Je ne sais si les priorités du magistrat intérimaire ont changé, ou si ce sont celles du nouveau en charge du poste, mais il semble qu'il y ait relâchement. De grâce, non! Ne relâchons pas la garde. Ayons du courage! Voici une liste des comportements qui mériteraient, selon moi, une amende ferme de 200,- minimum, doublant comme c'est déjà le cas à chaque récidive, et sans limite :

- Les déjections canines non ramassées

- Tous les papiers tels les tickets de caisse jetés par terre, les reçus bancaires (voyez le nombre de quittances qui jonchent le sol près des distributeurs à certains endroits et à certaines heures...). D'ailleurs, pourquoi ne pas transmettre à la banque en question les amendes avec les relevés où le numéro de compte figure, à charge pour elle de se couvrir en débitant automatiquement le compte du titulaire, et encore mieux, avec prélèvement de leurs frais?

- Ceux qui se départissent de leur meubles ou de tout autre objet encombrant sans profiter de ce merveilleux service de débarrassage gratuit qu'offre la voirie.

- Ceux qui mettent leur verre dans les bennes de récupération hors des heures prévues : Bien entendu, il ne faudrait pas embêter ceux qui arrivent avec quelques minutes d'avance ou de retard mais il m'est arrivé de voir des gens vider des sacs entiers à minuit ou à une heure du matin alors que partout il est mentionné, de façon bien visible, 20 heures maximum.

- Ceux qui pique-niquent ou festoient dans les parcs ou ailleurs et laissent la totalité de leurs déchets sur place, comme le ferait n'importe quel singe. En gros, j'ouvre ma banane et je laisse la peau où je l'ai ouverte.

Car oui, nous en sommes là, et ce n'est malheureusement pas exhaustif. Le niveau de civilisation auquel nous étions arrivé en Suisse en a pris un sacré coup. Ailleurs, dans beaucoup d'endroits dans le monde, l'on est arrivé à des niveaux de propreté exemplaires. Parfois au prix d'amendes dignes de ce nom. Par exemple, de 500 à 1'000 dollars (fussent-ils singapouriens) pour un chewing-gum ou crachat. Pas à la xième récidive, d'entrée de jeu.

Sans en arriver nécessairement à ce stade, si l'on ne sert pas la vis ici, cela va devenir tout simplement invivable. Quelqu'un oserait-il frapper fort?

Commentaires

Comment ne pas vous donner raison?

J'ai publié de nombreux blogs sur le sujet...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/12/delicatesses-genevoises-tampax-sur-rue.html

Le dernier en date http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/01/04/geneve-vous-souhaite-la-bienvenue.html

Le débarras sauvage ici est resté une bonne dizaine de jours, a été enlevé et désormais remplacé par de nouveaux meubles et autres objets du genre...

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/01/2013

A madame Favre : Merci pour votre message et liens que j'ai regardés, en effet c'est dur à voir. L'occasion de remercier également la Voirie, en été je la vois tous les matins ramasser les restes au Parc des Bastions, canettes, bouteilles (parfois en morceaux), etc. Navrant ou révoltant...?
Bonne journée à vous!

Écrit par : Danijol | 13/01/2013

les citoyens ont compris qu'ils se faisaient manipuler.Depuis que la dictature des déchets s'est installée tous ou presque ont commencé à réfléchir sérieusement à ce qui leur était envoyés juste avant Noel il y a plus d'une année avec menaces d'amendes qui ont appeurées de nombreuses personnes âgés.Les années trente se réveillèrent dans leur esprit.
Textes envoyés sans être relus par le conseiller en fin de mandat qui sous le couvert du bon tour à jouer au suivant n'hésita pas a se pouvoir en containers mais impossibles à caser faute de trop d'urbanisation.Peurs imaginaires mais bien ciblées pour mieux civiliser les récalcitrants qui le sont toujours autant après avoir vu tous les anciens containers vite achetés par d'autres qui ont senti l'aubaine et qui n'ont pas été remplacé
Alors courir et ce par n'importe quel temps pour trouver containers adaptés faut pas prendre le peuple pour citoyen en déficience mentale même légère car même ceux qui en sont atteint avouent trouver un environnement beaucoup plus sécurisant à l'intérieur des hopitaux psychiatriques car conformes à l'espèce humaine et non celle de logiciels qui eux ne font que participer à un monde de plus en plus décalé grâce au tout informatisé
Quand à payer plus de taxes pour payer moins d'impots faut pas rêver non plus ,les gens ont pris le temps de la réflexion surtout après la mise en route d'engins super sophistiqués qui devaient réduire et la consommation d'énergie et surtout le bruit et diminuer les frais en tous genres dommage il faut trois fois plus de temps pour les moloks posés comme on pouvait,plus d'hommes et on ne parle même plus de l'intensité de la circulation qui devait diminuer
On connait beaucoup de patrons qui se plaignaient du peu de culture générale de leurs apprentis,mais quand on connait ceux qui ont été leurs enseignants et qui n'hésitent pas à faire prendre des vessies pour des lanternes au peuple,nous on dit ce sont des cas désespérés .
Autant ne plus voter du tout pour ce parti qui aime copiner avec des roses verts et j'en passe
Les éboueurs et policiers ont compris très vite qu'ils avaient tout intéret à ne pas se méler du jeu sordide de la délation jeu auxquels de nombreux suisses sont champions mais pour faire pire par derrière et sous le couvert du bien savoir vivre et on leur donnerait le bon dieu sans confession à ces gens là.Personne n'a le droit en suisse d'interdire quoique ce soit à un citoyen tant que rien ne va géner ses propres platebandes mais dénoncer par internet y'a aussi des mesures à prendre contre ces incivilités là et en priorité

Écrit par : lovsmeralda | 13/01/2013

Les gitans doivent bien rire de voir les Suisses les imiter.Tandis que, au sujet des platebandes même en co-propriété désormais vous devez accepter d'y voir jouer au football et ne plus pouvoir dormir quand vous le souhaiter.
Quand on veut donner des ordres de propreté en acceptant tout et n'importe quoi qui peut mettre la vie des gens en danger quand on sait ce qui se passe vraiment dans certains immeubles ou même les gérances sont de plus en plus impuissantes faute de copinage encore une fois alors que ces déchets eux n'ont jamais couté la vie à un humain cela devrait amener tout de même à une profonde réflexion qui n'a mais alors rien a voir avec des taxes poubelles
C'est du n'importe quoi sans doute de la même origine que ce qui est souhaité pour le scolaire Genevois
Toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 13/01/2013

lisez les excellents commentaires du jour sur le jounal 24 heures au sujet du tri et des poubelles.L'ame vaudoise est entrain de se réveiller tandis que celle des Neuchatelois bien connus pour leur âme de révolutionnaire éclairée ne s'en laissent plus conter.Surtout après le ramadam condamnant des gitans qui fouillaient dans les containers.Eux doivent rire de voir les Suisses les imiter!

Écrit par : lovsmeralda | 13/01/2013

Merci à vous d'avoir relancé ce sujet dont vous avez pu constater le nombre de fois que je l'ai évoqué.

Et quand un des commentateurs d'un des sujets conseillait de ramasser les déchets,c'était très bien de rappeler le civisme à appliquer.

Mais quel conseil aurait-il face aux débarras sauvages qui sont de plus en plus nombreux et déposés en toute impunité?

Pour preuve celui que j'ai photographié et qui est resté plus de 10 jours dans la rue, un record! Et personne n'a rien pu faire ni n'a rien fait.

Quant au clip video qui figurait à l'époque sur le site de Monsieur Maudet e qui montrait avec deux comédiens à l'appui comment procéder pour enlever des meubles ou autres, inutile de dire que ceux qui livrent à la rue leurs odrures ne vont pas prendre la peine d'aller s'informer sur le site en question.

Qui a songé aux frais engagés pour créer ce clip et évaluer son efficacité?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/01/2013

Aujourd'hui a eu lieu "L'opération météorite" sur la Plaine de Plainpalais. Une gigantesque boule rassemblant tout ce qui a été ramassé sur la voie publique en 3 jours. Elle y restera quelques temps.

Excellente initiative. J'espère que cela ne fasse pas que dégoûter plus encore ceux qui ne jettent rien par terre, mais bien que cela fasse prendre conscience les autres de leurs actes nuisibles.

Mais en tout cas, fermeté, fermeté et fermeté, autrement je crois que nous ne nous en sortirons malheureusement pas.

Écrit par : Danijol | 17/06/2013

J'apprends dans les nouvelles du jour qu'on parle d'une amende de 300,- et même de 1'000,- à Bâle...

Les 300,- sont discutés à Berne sur le plan national, tandis qu'à Bâle les citoyens ont validé une amende jusqu'à 1'000,-.

Enfin !!

Écrit par : Danijol | 16/03/2015

Les commentaires sont fermés.