15/12/2013

Urgence genevoise : Dompter les klaxons !

Peut-être le remarquez-vous, peut-être l'entendez-vous, peut-être en souffrez-vous même : Les klaxons nous entourent à Genève. Nous empoisonnent la ville.

Je m'empresse de préciser que je ne suis pas anti-voiture, j'en ai une que j'utilise parfois. J'ai même en préparation un billet avec une liste de propositions pour tenter, autant que faire se peut encore, d'améliorer la circulation à Genève. Donc non, je n'ai rien contre les routes ni les boulevards, nous sommes dans une ville.

Mais l'on ne peut pas laisser perdurer comme cela le bruit que font ces automobilistes. Le klaxon, selon la LCR (Loi sur la circulation routière), ne doit être utilisé qu'en cas de danger. Non seulement la LCR le dit, mais aussi un minimum de décence et d'altruisme. Et je confirme qu'il est parfaitement possible de rouler sans l'utiliser. Mais je crains qu'au point où nous en sommes, les gens l'utilisent pour tout et rien et n'auraient probablement même plus le réflexe de l'actionner en cas de vrai danger.

On l'utilise donc pour tout : Si la personne devant vous ne démarre pas lorsque le feu passe au vert (alors qu'un petit appel de phare ferait parfaitement l'affaire, plus encore, la nuit), telle autre qui commet une infraction, volontaire ou non, ou si vous vous retrouvez coincé par une double-file. Pire encore, j'ai vu certains imbéciles klaxonner tout simplement parce qu'une voiture devant eux attendait qu'une autre sorte de sa place de parc. Imbéciles, il n'y a pas d'autres mots. Névrosés, en plus. Ce genre de personnes sont capables de détruire à elles seules la qualité de vie d'une ville, à l'instar de ceux qui roulent sur des motos qui peuvent crisper des quartiers entiers, démontrant du même coup que, décidément, il en reste à faire pour atteindre un minimum de civilisation.

Sommes toutes, il faudrait juste une campagne du TCS et une autre de la gendarmerie. Je suis convaincu qu'en quelques semaines les choses pourraient bien évoluer. Patrouiller à moto (non identifiées comme police bien entendu, sinon ça ne sert à rien), et poursuivre sans relâche ces automobilistes à la notion de vie en société si ténue. Outre de pacifier la circulation, cela calmerait également nombre d'automobilistes qui démontrent en permanence que, si l'être humain n'est probablement pas la chose la plus recommandable sur cette terre, lorsqu'il se met dans une voiture il se convertit clairement en la pire.

Peut-être me dira-t-on qu'il y a d'autres choses plus urgentes, que cela peut attendre. Et bien non. La santé publique, ça n'attend pas. La qualité de vie, non plus. Nous perdons déjà des points ailleurs (sécurité, fiscalité), il faut tout faire pour que cela ne soit pas le cas partout. Ce d'autant que d'aucuns voudraient, en plus, mettre en phase clignotante certains feux de la ville durant les heures creuses. Cela nous assurerait des coups de klaxons en permanence, puisque peu de gens savent encore comment fonctionne un carrefour lorsque les feux sont arrêtés. Si c'est faisable dans l'Europe du Nord disciplinée, ça n'est tout simplement pas -ou plus- le cas ici.

Vraiment, faisons quelque chose! Aussi belle soit-elle et quelles que soient nos similitudes historiques, n'acceptons pas que Genève devienne Rome. La douceur du climat en moins.

Commentaires

Mais allons, je les entends toute la journée, ces cons, sur le boulevard en bas de chez moi.Ils se parlent comme ils peuvent, faut les comprendre. Pis un jour qqn pètera un plomb et voilà. Au moins 5 depuis que j'ai pensé à écrire un commentaire et maintenant.

Écrit par : Qualité de vie? | 08/01/2014

C'est clair un jour il y en aura un qui se fera dégommer vous verrez.

Écrit par : Manu | 27/01/2014

Hier à 7h30, l'on avait entendu déjà 2-3 sirènes. Aujourd'hui, ce sont les klaxons, dont un de bus ou camion, vous savez, ceux qui ressemblent aux bateaux.

Il n'est en effet pas encore 7h30 du matin et déjà 5 klaxons ont été entendus. Ainsi cette ville devient invivable.

Seule consolation, la direction du TCS, contactée, a répondu de suite qu'elle reconnaissait qu'il y avait un problème et est entrée en matière pour des actions. Nous en reparlerons.

Écrit par : Danijol | 16/12/2014

Bonjour j'en ai absolument assez je viens de voir un couillon klaxonner sur tout un boulevard je ne sais pour quelle raison. Des envies de meurtre, et sans rire. Le jour où il y en a un(e) qui se fait descendre, ça ne compensera pas tous le stress et les dommages qu'ils ont causé à la santé des gens mais au moins les médias en parleront et ça devrait changer les choses puisque ici on attend toujours une catastrophe avant de réagir. Merci mais je n'en peux plus et pourtant je conduis aussi moi.

Écrit par : E.G. | 20/12/2014

Ne me censurez pas mais encore une couillonne dans une golf noire plaque VD 416... sur le bd des Philosophes, qui klaxonnait pour faire avancer celui qui était devant elle afin qu'elle puisse griller son feu, alors que celui devant n'avait plus de place pour avancer.

Un homme sur le trottoir est allé vers elle aux feux suivants juste pour la fixer, moment de plaisir pour moi mais il faut réagir, un jour y'en a un/e qui se fera descendre. Et rien que pendant l'écriture de ce message, 2 klaxons!!!!

Écrit par : E.G. | 21/01/2015

Voici la copie d'un message adressé ce jour à la direction du TCS :

"
Bonjour Monsieur,

Je reviens vers vous pour vous demander si vous avez des nouvelles à m'annoncer concernant notre échange de fin d'année passée.

D'où je suis, le quartier ..., j'entends en moyenne un klaxon toutes les 2 minutes depuis que j'ai bien dû enlever des bouchons auriculaires, avec regrets, au lever. Entre 7 heures et 11 heures, cela fait donc bien plus qu'une centaine de fois, déjà. Les nerfs ne tiennent plus et la qualité de vie est bien basse.

L'autre jour, sur une avenue proche de chez moi, il y a eu une scène incroyable : Une conductrice grillait son feu rouge et klaxonnait pour que celui qui était devant se colle davantage encore à celui qui le précédait. Une personne qui cheminait sur le trottoir et qui manifestement ne supporte plus cela non plus, est allée s'expliquer avec la conductrice.

Tout cela n'est plus tolérable, ni viable. Nous nous rapprochons toujours plus de Naples. Une campagne radio devrait selon moi être faite sans délai, déjà. Et au ton clair, car sinon c'est perdu. Et plus cette situation perdure, plus il y aura des gens anti-voitures.

J'hésite à transmettre ce courriel à Monsieur Pierre Maudet également, mais vous pouvez le faire sans hésitation. La lutte contre la sécurité et les agressions est absolument souhaitable, mais de toute ma vie les seules agressions que j'ai eues à Genève sont les sonores, et elles deviennent incessantes.

Ce message est toutefois ajouté sur un blog traitant du sujet, et le cas échéant votre réponse également.

Merci à nouveau de votre attention et restant à votre disposition si vous le souhaitez, veuillez agréer, Monsieur, mes salutations les meilleures.

(Signature)

Écrit par : Danijol | 22/01/2015

Bonjour, Je vois passer le message au TCS et je trouve très bien. J'en ai marre moi aussi de subir tout ces klaxons tout le temps. Mais moi ça m'a dégouté des voitures depuis longtemps, par contre. C'est irrécupérable lol mais Merci.

Écrit par : Anne G. | 22/01/2015

Les commentaires sont fermés.